Imprimer
Catégorie : Politique
Affichages : 1796

Loi sur l’état d’urgence : la chambre basse donne un chèque en blanc à l’exécutif pour la reconstruction
Par 43 voix pour, 6 contre et 3 abstentions, la chambre basse qui a eu une séance, par moment, houleuse tout au long de la journée d’hier (jeudi) a donné son accord pour le renouvellement et la modification de la loi sur l’Etat d’urgence.

Loi sur l’état d’urgence : la chambre basse donne un chèque en blanc à l’exécutif pour la reconstruction
Par 43 voix pour, 6 contre et 3 abstentions, la chambre basse qui a eu une séance, par moment, houleuse tout au long de la journée d’hier (jeudi) a donné son accord pour le renouvellement et la modification de la loi sur l’Etat d’urgence

Les députés sont favorables à cette loi qui accorde le plein pouvoir à l’exécutif et à sa commission intérimaire pour la reconstruction du pays pour les 18 mois à venir. Et de fait, le parlement (si le sénat s’y adhère aussi) renonce à son pouvoir de contrôle et va aussi se considérer comme démissionnaire pour permettre au président René Préval de poursuivre son agenda caché, selon le député Steven Benoit qui avait joué pieds et mains pour empêcher le vote de cette loi.

Le député Frantz Robert Mondé qui avait jugé irrecevable le texte avait préféré laisser la salle des séances pour ne pas cautionner, disait-il, « l’immoralité et la mauvaise foi ambiante d’un pouvoir qui a choisi résolument de se détourner des grandes priorités et des grandes préoccupations de l’heure ». Le sénat où Youri Latortue a annoncé la couleur doit se pencher sur le même texte mardi prochain. Le sénateur de l’Ayiti en Action qui dit avoir constitué un bloc de 13 sénateurs envisage de faire échec au plan du chef de l’Etat.