Ranmase : les déserteurs, les vendeurs du temple
Cinq sénateurs de la République : Youri Latortue, Evalière Beauplan, William Jeanty, Andrice Riché et Mélius Hyppolite étaient au studio de Caraïbes FM ce samedi  à l’émission Ranmase pour commenter l’actualité de la semaine marquée par la ‘’forfaiture’’ du jeudi soir pour répéter ces parlementaires de l’ancien groupe des 13. 

Ranmase : les déserteurs, les vendeurs du temple
Cinq sénateurs de la République : Youri Latortue, Evalière Beauplan, William Jeanty, Andrice Riché et Mélius Hyppolite étaient au studio de Caraïbes FM ce samedi  à l’émission Ranmase pour commenter l’actualité de la semaine marquée par la ‘’forfaiture’’ du jeudi soir pour répéter ces parlementaires de l’ancien groupe des 13.

Offusqués, ces sénateurs s’en sont pris au président René Préval qui utilise la division et la corruption pour asseoir son régime et mieux livrer le pays aux courtiers de la finance internationale. Le représentant des Nippes et membre de Komba au sénat de la République, William Jeanty dit s’étonner que le peuple n’ait pas sorti ses pancartes criant ‘’Abas Préval, Abas Hériveaux, vendeurs de pays’’ ; Evalière Beauplan qui se dit stupéfié par le comportement de son ami de Fanmi Lavalas, révèle que le président du sénat lui avait confié que les deux camps étaient proches d’un accord qui aurait pu leur permettre d’arriver à un consensus sur le texte présidentiel initial déjà voté à la chambre basse quand Rudy Hériveaux a fait défection. Youri Latortue, chef de file du groupe est revenu sur le cas du sénateur Judnel Jean qui avait lui aussi donné son mot au groupe et qui, comme Hériveaux, comme Cémephise Gilles, a fait défection.

‘’C’est scandaleux, je suis au téléphone avec le sénateur Jean et il m’a encore donné la garantie qu’il est avec nous alors qu’il était dans la voiture d’un sénateur de l’autre groupe en train de se moquer de moi, quel infamie ! Quel scandale !’’, s’est indigné le dirigeant de l’Ayiti en Action’’. Andrice Riché, fidèle à sa conviction et à ses principes, a traité son collègue Hériveaux de tous les maux et rappeler toute l’histoire de l’Administration Préval, une gestion calamiteuse qui a profité à un petit groupe au détriment de la masse. ‘’La loi votée au parlement a signé l’acte de décès de notre souveraineté et consacrer la fin de cette législature’’, s’est indigné le transfuge de l’OPL.

Mélius Hypollite, membre aussi du parti du feu Gérard Pierre Charles (OPL) confie que personne du pouvoir n’a cherché à me corrompre. ‘’En fait, ils n’ont pas essayé car, ils savent qu’ils n’auraient aucune chance avec moi’’, a déclaré le parlementaire qui confie qu’il a eu une pression artérielle plus haute qu’à l’ordinaire le soir du vote. Les diverses tentatives du principal accusé (Rudy Hériveaux) et de deux autres compères de l’INITE, la plate-forme présidentielle (Kelly C. Bastien et Joseph Lambert) de participer à l’émission se sont soldées par des échecs en raison de problèmes techniques (sur le circuit téléphonique) et particulièrement à cause de l’opposition systématique d’une foule qui assistait en direct à l’émission (la radio est sous une tente devant son bâtiment depuis le séisme). ‘’Abas Hériveaux, Abas Lambert’’, ce sont entre autres les slogans lancés à cor et à cris par l’assistance qui ont rendu impossible toute communication avec les concernés pendant quelques bonnes minutes.

 Me Osner Févry et Me Reynold George étaient passés au studio pour manifester leur solidarité  vis-à-vis des sénateurs qui sont restés ‘’conséquents’’ et qui ‘’n’ont pas livré la cité sans combattre’’. Reynold George en a profité pour lancer un mot d’ordre de manifestation anti-Préval dans le courant de la semaine prochaine.

« En levée de rideau de cette émission », des médecins en charge de l’hôpital  CDTI étaient au studio de Caraïbes toujours à Ranmase pour faire état de la situation actuelle de ce centre hospitalier qu’on avait présenté comme une vision futuriste et moderne. L’hôpital n’arrive pas à répondre aux salaires de ses 177 employés et ses matériels sont pour la plupart inutilisables à cause du séisme et les concours de circonstance qui l’ont porté à secourir plusieurs  milliers de personnes gratuitement (évidemment). Les intervenants, les Drs Patrick Dupont (directeur de l’hôpital), Dr Savain Reynold (initiateur du projet et principal responsable), Dr Eddy Jean Baptiste, l’ancien ministre de la Santé Publique, Josette Bijoux et les Bitar (Jerry et Marlon) ont fait l’historique du projet et évalué les dégâts et pertes de ce centre hospitalier à plus de 3 millions de dollars américains. Ils en appellent au sens humain et patriotique des dirigeants et aussi solliciter l’intervention des partenaires de la communauté internationale pour maintenir en vie ce rêve de modernité qu’est l’hôpital CDTI.     

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)