Projet d’assemblée constituante : des partis politiques assimilent la démarche au projet de pouvoir à vie des Duvalier
Le professeur Victor Benoit qui représentait la Fusion des Sociaux Démocrates et la Plate-forme Alternative au sein d'un regroupement comprenant notamment Rasamble, Libération, UCADE n'est pas passé par quatre chemins pour dénoncer le projet non encore officiel présidentiel de remplacer la législature dont le mandat arrive à terme le 10 Mai prochain par une assemblée constituante qui sera chargée de réviser la charte fondamentale de 1987.

Projet d’assemblée constituante : des partis politiques assimilent la démarche au projet de pouvoir à vie des Duvalier
Le professeur Victor Benoit qui représentait la Fusion des Sociaux Démocrates et la Plate-forme Alternative au sein d'un regroupement comprenant notamment Rasamble, Libération, UCADE n'est pas passé par quatre chemins pour dénoncer le projet non encore officiel présidentiel de remplacer la législature dont le mandat arrive à terme le 10 Mai prochain par une assemblée constituante qui sera chargée de réviser la charte fondamentale de 1987

"Cette démarche nous rappelle étrangement celle qui avait prévalu en 1961 - 1963 lorsqu'il était question par le président François Duvalier de mettre sur pied une nouvelle constituante avec pour agenda de lui garantir une mission viagère à la tête de l'Etat et lequel régime allait encore se perpétuer à l'arrivée du fils, Jean Claude Duvalier au pouvoir", a dénoncé Victor Benoit qui promet de tout mettre en oeuvre pour faire échec à ce plan.

Les dirigeants des autres plateformes notamment Rasamble (Judy C. Roy) promettent d'entreprendre toute activité à caractère pacifique visant à contrecarrer les manoeuvres présidentielles. La constitutionaliste, Mme Myrlande Manigat avait confié récemment qu'elle ne serait pas contre l'idée tout en reconnaissant que le contexte politique avec un exécutif qui inspire la méfiance de toute la population ne s'y prête pas. Ce point de vue était partagé par d'autres citoyens invités à opiner sur la question par Infohaiti.net.

  A noter que le président de la République ne s'est pas encore ouvertement prononcé sur la question mais, son premier ministre Jean Max Bellerive s'était hier déclaré favorable à l'idée mais, avait, dans le même temps, reconnu qu'un large consensus de tous les secteurs était nécessaire avant toute décision en ce sens.

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)