L’opposition invite les candidats à la présidence évincés à les rejoindre pour continuer à dénoncer l’Administration de M. Préval
Wyclef Jean qui n’a pas été retenu parmi les candidats habilités à prendre part au scrutin présidentiel annoncé pour le 28 Novembre à venir a fait part de son intention de contester la décision du collège électoral par devant des instances judiciaires compétentes. Il a indiqué dans un message sur Twitter qu’il n’a pas l’intention de continuer a soutenir un régime qui foule aux pieds les droits élémentaires des haïtiens et qui favorise ses amis et sa famille dans un processus qui aurait du être ouvert a tout le monde. Il a invité le peuple a se mobiliser contre cette décision qu’il a jugée discriminatoire et sélective.

L’opposition invite les candidats à la présidence évincés à les rejoindre pour continuer à dénoncer l’Administration de M. Préval
Wyclef Jean qui n’a pas été retenu parmi les candidats habilités à prendre part au scrutin présidentiel annoncé pour le 28 Novembre à venir a fait part de son intention de contester la décision du collège électoral par devant des instances judiciaires compétentes. Il a indiqué dans un message sur Twitter qu’il n’a pas l’intention de continuer a soutenir un régime qui foule aux pieds les droits élémentaires des haïtiens et qui favorise ses amis et sa famille dans un processus qui aurait du être ouvert a tout le monde. Il a invité le peuple a se mobiliser contre cette décision qu’il a jugée discriminatoire et sélective.

Paul Arthur Fleurival, le candidat de Voizinaj lui aussi écarté va encore plus loin en conspuant le chef de l’Etat de tous les maux ainsi que le CEP qu’il estime au service exclusif du palais national. Jean Bertin du PSRH a décidé de prendre la voie de la justice pour attaquer la décision du CEP ; Mme Claire Lydie Parent, la mairesse de Pétion Ville est entrée dans une colère folle contre cette exclusion qu’elle n’arrive toujours pas à  s’expliquer ; plusieurs autres candidats boutés hors du processus sont tout aussi amers et l’opposition veut profiter du momentum pour renforcer son rang et lancer un nouvel ‘’assaut’’ (des manifestations) contre le pouvoir du président René Préval et son conseil électoral provisoire.

Mme Edmonde Supplice Beauzile, la sénatrice du Centre souhaite un véritable soulèvement pour capoter le président Préval et empêcher ainsi la tenue des prochaines joutes qui ne peuvent être qu’une vaste  mascarade si elles se tiennent réellement. Même son d e cloche du coté de Edgard Leblanc, le coordonateur national de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) qui invite les candidats mis hors de course à rejoindre le camp de la mobilisation anti-Préval. Entretemps, l’Initiative de la Société civile (ISC) du professeur Rosny Desroche souhaite elle-même voir l’opposition adopter une autre stratégie : faire le front commun derrière un seul candidat de l’Opposition pour mettre en échec la cohorte de candidats du pouvoir (Jude Célestin, Jacques-Edouard Alexis, Leslie Voltaire, Yves Cristalin et Anacasis Jean Hector). 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)