Imprimer
Catégorie : Politique
Affichages : 1297

Elections : le COREH a finalement dit OUI aux élections de Novembre prochain
Le Collectif pour le Renouveau Haïtien (COREH) qui s'était donné un temps de réflexion avant de dire si oui ou non il prendrait  part aux élections organisées sous l'égide de l'actuel conseil électoral provisoire s'est finalement positionné ce mardi.

Elections : le COREH a finalement dit OUI aux élections de Novembre prochain

Le Collectif pour le Renouveau Haïtien (COREH) qui s'était donné un temps de réflexion avant de dire si oui ou non il prendrait  part aux élections organisées sous l'égide de l'actuel conseil électoral provisoire s'est finalement positionné ce mardi.
Le regroupement qui comporte des anciens et actuels parlementaires (députés et sénateurs) a dit oui aux élections tout en maintenant ses réserves sur la crédibilité d'un processus organisé avec un organisme électoral décrié et  fortement partisan. Le COREH dit respecter la position de ses principaux candidats qui se sont positionnés à l'unanimité en faveur des élections. Mais, en réalité, le COREH qui a pris naissance récemment (le regroupement n'est pas inscrit au CEP et n'a pas de reconnaissance légale) n'a officiellement pas de candidats mais, plutôt des sympathisants retrouvés au sein des autres plateformes de l'opposition et des partis de quelques sénateurs en fonction comme l'AAA de Youri Latortue ou du PONT de Evaliere Beauplan.

Cependant, les plateformes Alternative, Libération, UCADDE, REPAREN au sein desquelles le COREH aurait puisé la plupart de ses "candidats" envisagent d'écrire au CEP pour lui  demander de ne pas utiliser ses emblèmes et noms dans les élections à venir. Ces regroupements continuent de contester les élections qui seraient susceptibles de conduire le pays vers une crise institutionnelle et  politique profonde. Ils souhaitent qu'une équipe de transition soit mise en place  après le départ du président Préval pour organiser des élections générales dans  le pays.