Des propositions « en veux-tu en voilà » pour dénouer la crise post-électorale
Entre un Rudy Hériveaux qui concède la victoire à Steven Benoit dans les coulisses de Ranmase (au téléphone) et un Himmler Rébu qui s’en abstient et préfère dénoncer le processus électoral et accuser tout le monde dans la responsabilité de ce qui s’est passé, le show radiophonique le plus populaire du pays et dans la communauté haïtienne de la diaspora a tenu toutes ses promesses.

Des propositions « en veux-tu en voilà » pour dénouer la crise post-électorale
Entre un Rudy Hériveaux qui concède la victoire à Steven Benoit dans les coulisses de Ranmase (au téléphone) et un Himmler Rébu qui s’en abstient et préfère dénoncer le processus électoral et accuser tout le monde dans la responsabilité de ce qui s’est passé, le show radiophonique le plus populaire du pays et dans la communauté haïtienne de la diaspora a tenu toutes ses promesses.

Le professeur Patrice Dumont qui endosse depuis peu le costume de porte-parole de la campagne politique de Mme Mirlande H. Manigat n’est pas d’accord avec le colonel Rébu qui tente d’impliquer tout le monde dans le colossal échec de l’heure. « Non, je ne suis pas responsable, je regrette colonel Rébu », a dit le chroniqueur sportif qui est appuyé par le sénateur Youri Latortue et le sénateur élu  Steven Benoit. Ce dernier note que le processus était entaché de graves fautes et qu’il faudrait reprendre les élections dans les circonscriptions où elles ont été troublées ou gâchées alors que l’agronome William Michel par exemple croit qu’une commission d’évaluation  du processus devrait être mise en place avant d’envisager la solution à prendre.

Mais déjà, l’agronome Michel pense qu’il faudrait faire un second tour avec tout  le monde et celui ou celle qui arriverait en tête serait automatiquement élu.  Himmler Rébu ne fait pas de proposition à proprement parler mais, s’est dit  contre celle émise par le sénateur élu Benoit. Il est accusé de mauvaise foi par  l’équipe Latortue-Benoit qui estime que dans le contexte actuel, les dirigeants  politiques devraient faire le sacrifice de leur personne pour voir le pays à sauver. Patrice Dumont était, de tous les invités à Ranmase, le plus critique du  pouvoir lavalas et de l’équipe INITE mais, il a quand même dénoncé les attaques  faites sur le local du parti INITE ou sur la résidence, la radio et l’école des sénateurs Buissereth, Lebon et Exéus aux Gonaïves.

Le panel s’est néanmoins mis d’accord sur la dénonciation des actes de violence et de vandalisme qui ont accompagné les manifestations dans la capitale et le reste du pays à la suite de la publication des résultats préliminaires des élections. « J’espérais que le président Préval, Mme Manigat, Jude Célestin et Michel Martelly prendraient la parole le soir même pour appeler  au calme », a dit Steven Benoit alors que Patrice Dumont estime pour sa part que  la candidate du RDNP n’était pas vraiment concernée par les contestations et  qu’il importait de préférence aux autres acteurs de réagir ». Youri Latortue et  Steven Benoit se proposent de travailler tout le week-end sur une solution de sortie de crise et les deux pensent que celle-ci doit forcément sortir des élections.

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)