Toutes les Nouvelles sur la Coupe du Monde féminine U20 de la FIFA en France

C’est fait ! Le Premier Ministre nommé, Jean Henry Céant a fait le dépôt de ses pièces pour analyses respectivement au Sénat de la République et à la Chambre des Députés ce vendredi 10 aout 2018. Le Premier Ministre nommé qui s’est présenté comme un « rassembleur » a soumis selon l’article 157 de la Constitution amendée, environ 21 documents originaux au Sénat et copies à la Chambre des Députés, dont son casier judiciaire, un certificat bonne vie et mœurs, un certificat de résidence, titres de propriété, un certificat de nationalité ainsi que les actes de naissance de ses parents et grands parents. 

A la suite de deux journées d’intenses négociations avec les présidents des deux branches du Parlement, le président de la République a finalement fait choix, ce dimanche, de Jean Henry Céant comme Premier ministre.
Notaire de profession et ancien candidat à la présidence aux dernières élections, Jean Henry Céant, le leader de l’organisation politique Renmen Ayiti a obtenu 8 075 votes soit 0,75%. S’il obtient la bénédiction du Parlement, il sera le deuxième Premier ministre du président Jovenel Moïse.

Robenson Geffrard

LETTRE OUVERTE A MES FRERES ET SOEURS HAITIENS
J’ai vécu avec une profonde amertume l’action violente exercée contre les entreprises dans lesquelles je suis associé. Ces entreprises sont le fruit de plus de quarante-deux années de travail éprouvant, de longues nuits de réflexion et d’investissements continus, preuve de ma foi inébranlable dans mon pays. Avant tout, je tiens à exprimer mes sympathies émues et ma solidarité à l'endroit des autres maisons de commerce pillées ou incendiées, à ces marchandes dont les tréteaux ont été détruits, aux propriétaires dont les automobiles personnels ont été endommagés et à tous les chauffeurs du transport en commun privés de leur gagne-pain.

Alors que le Président Jovenel Moïse pousuit les pourparlers au Palais national en vue de choisir le successeur de Jack Guy Lafontant à la Primature, la Fédération nationale des maires d’Haïti s’est réunie ce mercredi à l’extraordinaire à l’hôtel Marriot de Port-au-Prince en vue de discuter sur la crise politique que connait le pays depuis plus d’une semaine. A la suite de cette réunion, les membres de la FENAMH ont adopté une résolution dans laquelle cette association “exige sa participation dans la définition du profil du nouveau Premier Ministre qui devra absolument avoir une sensibilité  pour la decentralization et les collectivités territoriales”.

“La vie de bon nombre de députés est en danger. Nous disposons d’informations crédibles selon lesquelles il y aurait un plan visant à incendier le parlement” a déclaré aujourd’hui Gary Bodeau, président de la Chambre legislative lors d’un point de presse. Il dit envisager de clôturer prématurément la deuxième session ordinaire de la 50ème législature actuellement en course en raison des menaces de mort visant certains députés.

Par lettre en date du 17 juillet, Michel-Ange Gédéon, Directeur général de la Police Nationale est invite à une séance d’audition en assemblée plénière le jeudi 19 Juillet 2018 à 2 heures de l’après-midi.
“Les débats tourneront autour du comportement de la Police Nationale d’Haïti lors des récents événements du 6 au 8 juillet courant” lit-on dans cette letter signée du président du Sénat Joseph Lambert.

“Avec le souci de doter la Nation d'un nouveau gouvernement dans les meilleurs délais, j'ouvre aujourd'hui les consultations avec les Présidents du Sénat et de la Chambre des députés, en vue de choisir un Premier ministre capable de faire face aux défis de la conjoncture” lit-on sur le compte Twitter du président Jovenel Moïse.

Joseph Lambert, président du sénat

“La République paie une résidence pour le Chef de l’Etat, le Premier Ministre et même pour le Chef de la Police et pourquoi pas pour le deuxième personnage de la république. Question de prestige”, le président du Sénat Joseph Lambert a tenu à lire cet extrait du procès verbal de la Conférence des présidents de commissions permanentes du Grand corps en date du 5 Mars 2018 en guise de réponse aux rumeurs de détournement de 8 millions de gourdes véhiculées sur les réseaux sociaux pour la location de sa résidence (personnelle).

C’est avec un profond sentiment d’amertume, de révolte, mais également d’abnégation que nous nous adressons à vous en ce moment où notre pays sombre dans l’anarchie totale, est à la dérive et le citoyen livré à lui-même. D’abord nous présentons nos sympathies aux victimes et familles de victimes du soulèvement des 6 et 7 juillet dernier. Puisse Dieu leur donner la force de surmonter cette terrible épreuve et à ceux qui, victimes de cette horde de barbares, ont perdu les fruits de leur travail ou de leurs nombreuses années de dur labeur. Que Le Très Haut leur accorde le courage de recommencer, de reprendre leurs activités !

Port-au-Prince, dimanche 8 juillet 2018.
La chambre des Députés, usant des prérogatives que lui confèrent la constitution et les lois de la République d’une part, et, dans un souci de préserver la paix des rues et la sécurité des haïtiens et de leurs biens, d’autre part, par mon organe, a pris acte du retrait par le gouvernement de la République de la mesure intempestive et inopportune d’augmentation du prix des produits pétroliers à la pompe, suite à notre intervention à travers la presse en milieu de journée du samedi 7 juillet.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)