Moise Jean-Charles de Pitit Dessalines

Les prochains jours risquent d’être assez mouvementés pour l’Administration de Jovenel Moïse avec tout un ensemble de manifestations annoncées par l’opposition dite démocratique avec les activités commémoratives du 18 novembre marquant la bataille de Vertières.

Jean Henry CEANT, Premier Ministre d'Haiti

C'est en effet la promesse faite par le nouveau Chef du gouvernement haïtien hier samedi à Florida International University (FIU) à Miami dans le cadre de la 7ème conférence annuelle de l'Association Nationale pour l'Avancement des Professionnels haïtiens (NAAHP). Jean Henry Céant n'est pas le premier (il ne sera pas non plus le dernier) à faire ce genre de promesse - somme toute mirobolante - aux membres de la diaspora haïtienne.

P-au-P, 22 oct. 2018 [AlterPresse] --- Le premier ministre Jean Henry Céant, qui a été investi comme nouveau chef de gouvernement le lundi 17 septembre 2018 - pour remplacer Jack Guy Lafontant, démissionnaire après les émeutes des vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 juillet 2018, annonce la création d’une commission indépendante pour la recherche de la vérité, autour du dossier de dilapidation des fonds PetroCaribe.

Wilson Laleau, Ex Chef de Cabinet du Président Jovenel MOISE et Ex Ministre des Finances sous la présidence de JM Martelly

Alors que le commissaire du gouvernement invite deux anciens premiers ministres et un responsable de firme privée à son bureau dans le cadre de PetroCaribe, le président Jovenel Moïse décapite son cabinet particulier en se séparant de son directeur de cabinet et du secrétaire général de la présidence dont les noms sont également cités dans le dossier PetroCaribe. Dans le même temps, le président a mis fin aux fonctions de dix conseillers spéciaux et de six conseillers pour des projets et domaines spécifiques qui intervenaient au plus proche de lui au palais national.

Manifestation contre la corruption en Haiti ce 17 Octobre 2018

C'est la grande question de l'heure après cette massive manifestation organisée ce 17 Octobre dans la capitale haïtienne et dans les principales villes du pays pour exiger l'arrestation des dilapidateurs des fonds PetroCaribe estimés par l'opposition politique à 3.8 milliards de dollars. En effet, de Pétion-Ville au Cap-Haïtien, des Cayes à Saint-Marc des ma et l'état de dénifestants ont gagné très tôt les rues non seulement pour protester contre le refus de l'équipe au pouvoir de mettre en branle l'appareil judiciaire après le rapport de deux commissions sénatoriales sur la mauvaise gestion de fonds dans le cadre de l'accord Haïtiano-Vénézuélien Petro Caribe mais aussi pour dénoncer la vie chère, le chômage, l'insalubrité, l'insécurité galopante dans certaines villes de province dont Léogane.

Vive Tension au Pont-Rouge ce 17 Octobre 2018

Vive tension ce 17 octobre 2018 au Pont-Rouge où le Chef de l’Etat, Jovenel Moïse accompagné de plusieurs membres du Gouvernement s’est rendu pour honorer la mémoire de Jean-Jacques Dessalines 212 ans après son assassinat.

Le Directeur Général de la PNH, Michel-Ange Gedeon, qui jusque là avait gardé un profil bas face aux menaces et inquiétudes pour la journée du 17 octobre 2018, et les manifestations annoncées est sorti de son silence dans la soirée du lundi 15 octobre aux fins de rassurer la population que la PNH ne faillira pas à sa mission qui est de protéger tous les biens et de servir.

Port-au-Prince, le 14 octobre 2018.- Le Président de la République Jovenel Moïse, a visité plus d’une douzaine de commissariats situés dans le département l’Ouest, dont ceux de Pétion-Ville, de Delmas, de Tabarre, de la Croix-des-Bouquets, de Port-au-Prince, de Cité-Soleil pendant le weekend écoulé. Le Chef de l’Etat en a profité pour se rendre dans les bases d’institutions spécialisées de la PNH, telles le Corps d’Intervention de Maintien d’Ordre (CIMO), la Brigade d’Opération et d’Intervention Départementale (BOID), l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO)  et Le Groupe d’intervention de la PNH, communément appelé Swat Team.

Le spectre de violences et de « dechoukak » à l’occasion de la commémoration des 212 ans de l’assassinat du Père Fondateur de la Patrie est sur toutes les lèvres. A moins de 24 heures de cette date, qui perdu de son symbolisme ces dernières années, la peur gagne les familles et les institutions tant publiques que privées. De nombreuses entreprises commerciales victimes ou non lors des émeutes des 6, 7, 8 juillet 2018 ont renforcé la sécurité de leur bâtiment en érigeant des murs comparables à ceux des forts durant les guerres médiévales.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)