Trump réclame son mur, vifs échanges dans le Bureau ovale

Scène incroyable dans le Bureau ovale: le mur à la frontière du Mexique promis par Donald Trump a donné lieu mardi à des échanges très tendus, en présence des journalistes, entre le président américain et les leaders démocrates du Congrès.

Dear Senate colleagues,
As former members of the U.S. Senate, Democrats and Republicans, it is our shared view that we are entering a dangerous period, and we feel an obligation to speak up about serious challenges to the rule of law, the Constitution, our governing institutions and our national security.

Président Emmanuel Macron (France)

En France le président Emmanuel Macron s'est exprimé ce lundi en soirée pour répondre aux gilets jaunes. Dans son discours, il a annoncé des gestes pour les bas salaires, sur les heures supplémentaires et pour les retraites de moins de 2000 euros. Il a également exprimé sa compréhension de la colère des gilets jaunes qu'il a affirmé ressentir comme "juste à bien des égards".

Le ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian

De Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan en passant par un emballement sur les réseaux sociaux... la crise des gilets jaunes en France intéresse beaucoup à l'étranger, voire un peu trop au goût des autorités, le gouvernement parlant même d'"ingérence".Car le président américain semble avoir pris un malin plaisir à souffler sur les braises des émeutes en France, tweetant que samedi était "un jour et une nuit très triste à Paris" où des heurts avaient lieu dans la capitale française.

Le président Donald Trump et quatre de ses prédécesseurs à la Maison Blanche ont assisté ensemble mercredi aux obsèques d'Etat de George H.W. Bush, offrant une rare image d'unité

Le président Donald Trump et quatre de ses prédécesseurs à la Maison Blanche ont assisté ensemble mercredi aux obsèques d'Etat de George H.W. Bush, offrant une rare image d'unité dans une Amérique divisée. Puis le cercueil du 41e président américain a quitté pour la dernière fois Washington, à bord de l'avion présidentiel. L'appareil a atterri en fin d'après-midi dans son Texas d'adoption, où il sera inhumé jeudi.

George H. W. Bush

Les Etats-Unis préparaient samedi les cérémonies nationales en l'honneur de George Herbert Walker Bush, 41e président des Etats-Unis (1989-1993), dont la mémoire était saluée des deux côtés de l'Atlantique. Le président Donald Trump participera bien aux obsèques, a annoncé la Maison Blanche samedi. Cette participation est notable en raison de l'incident provoqué par l'une des dernières volontés de l'ancien sénateur républicain John McCain, qui avait expressément demandé à l'occupant du Bureau ovale de ne pas venir aux siennes.

Suspension des expulsions du Canada vers Haïti

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a suspendu temporairement certains renvois vers Haïti prévus du 18 au 25 novembre en raison de la récente flambée de violence dans ce pays, a appris Radio-Canada.

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a repris les expulsions d'Haïtiens vers leur pays d'origine, après avoir annoncé leur suspension, mercredi, en raison de la récente flambée de violence dans ce pays. Les personnes renvoyées sont des demandeurs d'asile à qui le Canada a dit non et qui sont arrivés en 2017 de façon irrégulière par le chemin Roxham.

Le président américain souhaite un joyeux Thanksgiving aux troupes déployées à l'étranger, le 22 novembre 2018 depuis sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride

Donald Trump a rompu jeudi la trêve politique traditionnelle de la période de Thanksgiving en s'en prenant aux juges qu'il accuse de mettre les Etats-Unis en danger par leurs décisions sur sa politique migratoire.Trois jours après la décision rendue par un juge californien qui a suspendu son décret permettant de rejeter automatiquement les demandes d'asile déposées par des personnes ayant traversé illégalement la frontière, le président américain ne décolère pas.

Remous au sein de l'exécutif américain: une conseillère de Donald Trump a été remerciée au lendemain de l'intervention publique de sa femme Melania, qui avait jugé qu'elle ne méritait plus "l'honneur de travailler à la Maison Blanche". Cette annonce intervient au moment où le président américain, visiblement sonné par le revers des républicains lors des élections législatives du 6 novembre, envisage un énième remaniement de son équipe.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)