2 Liv Patrick Sylvain ak Yvon Lamour

Vin selebre an fanmi, travay Yvon Lamour ak Patrick Sylvain ap fè pou vansman lang Kreyòl Ayisyen. Pwogram nan ap chaje samdi; konsa, m ap mande nou pou fè tout jefò nou pou la a 7è tapan. Chans pou nou, tanperati a pap twò mal lè n ap konsidere nou an plen sezon ivè. Antouka, menm si l ap fè fret, nou pral chofe san nou ak bon chiktay byen cho, ak bonjan ti kremas lakay.

Josette Dupont-Dubois

C’est en résumé ce qui ressort d’une émission-hommage à Mme Josette Dupont-Dubois réalisée cet après-midi dans les studios de MCTV à Randolph et à laquelle ont pris part deux des collègues : Gary Guilloteau et Mme Vena Ulysse, respectivement conseiller pédagogique et enseignante dans le système des écoles publiques de Brockton (Massachusetts). Décédée le dimanche 27 décembre dernier dans le Delaware, les funérailles de “Misiz Dubois” seront chantées le samedi  9 janvier prochain à St. Paul AME Church, 37 Bishop Allen Drive (Cambridge) à partir de 9h30 du matin. Une veillée funèbre est prevue pour ce vendredi 8 Janvier à Joseph Russo Funeral Home 814 American Legion HWY (Roslindale)  de 7hpm à 9hpm.

Mrs Josette D. Dubois

Josette Dupont-Dubois is preceded in death by her father Antoine Dupont and mother Marie Anie Neptune and her aunt Ersula Regis. She is survived by her three children, Dominique Dupont-Dubois, Steven Alexander Dubois, and Robert Anthony Dubois, along with their father, Dr. Wilfrid Dubois. She leaves behind her siblings, Jean Ernst Dupont, Maud Blass, Rosemarie Leblanc, Carline Bruno-Joseph, Antonio Bruno, Nancy Lebeau, Lionel Scutt, Clina Eugene, Derla Scutt-Emmanuel, and Vladimir Dupont and their spouses; a host of cousins, nieces, nephews, god-children, grandnieces and grandnephews.

 
Mme Josette Dubois

Mme Josette Dubois, enseignante depuis environ 30 ans dans le système des écoles publiques de Brockton a rendu l’âme ce matin dans un hôpital du Delaware où elle a été admise cette semaine, a-t-on appris de sources proches de sa famille. Professeure d’ESL (Anglais comme Seconde Langue) et de Sciences Sociales à l’école élémentaire (Kennedy School) et au lycée de Brockton. Nos condoléances aux membres de sa famille.

Pharès Duverné

(FLORIDE- MÉDIAMOSAÏQUE) - Haïti et sa diaspora pleurent la mort de Pharès Duverné. Plusieurs délégations provenant à l'intérieur et à l'extérieur du pays ont fait le déplacement en Floride pour participer aux funérailles du célèbre journaliste dont la voix grave et profonde a résonné sur plusieurs stations de la bande FM dans la capitale haïtienne.

Thomas Fabius

Thomas Fabius, le fils du ministre français des Affaires étrangères, a été placé en garde à vue ce mardi matin pour faux, blanchiment d'argent et escroquerie, selon I-télé. Son appartement luxueux, boulevard Saint-Germain à Paris, a également été perquisitionné.

BAMAKO (AFP) -  Le bilan de la prise d'otages dans l'hôtel Radisson de Bamako s'élevait vendredi soir à "au moins trois terroristes tués ou qui se sont fait exploser", et au moins 27 morts parmi les clients et employés, a indiqué à l'AFP une source militaire malienne. "Le dernier bilan est d'au moins trois terroristes tués ou qui se sont fait exploser", a affirmé cette source militaire sous le couvert de l'anonymat, estimant que leur nombre total ne dépassait pas quatre.

Le procureur de Paris, François Molins, a précisé que le commando de Saint-Denis "pouvait passer à l'acte".

Un commando qui "pouvait passer à l'acte" a été neutralisé mercredi lors de l'assaut donné à Saint-Denis, a annoncé le procureur de Paris. Huit personnes sont en garde à vue mais Abdelhamid Abaaoud et Salah Abdeslam n'en font pas partie. C'est la seule certitude pour le moment : huit personnes ont été placées en garde à vue mercredi 18 novembre, mais Abdelhamid Abaaoud et Salah Abdeslam, les commanditaires présumés des attaques du 13 novembre à Paris, ne figurent pas parmi elles.

The humanitarian crisis in the Dominican Republic is a world crisis that requires a global response — not a Haitian solution.
It is evident that the Dominican Republic no longer requires the labor force that it invited to propel the development of its economy. According to the World Bank, between 1991 and 2013 the Dominican Republic had one of the fastest growing economies in the Caribbean. Now, the government of the Dominican Republic must find a more appropriate way to dispense with this unneeded workforce.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)