MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE.com) – Petite secousse sismique dans l’histoire politique du Québec. Élus simultanément lors du scrutin législatif du 1er octobre dernier, et pour la première fois dans les annales de la politique au Canada, quatre députés d’origine haïtienne vont faire leur entrée à l’Assemblée nationale du Québec.

À la fermeture de l’ancienne législature, une seule personne d’origine haïtienne, en l’occurrence Dominique Anglade, siégeait à l’Assemblée nationale du Québec qui compte 125 députés.  Les trois nouveaux venus, en l’occurrence, Nadine Girault (Bertrand), Dr Lionel Carmant (Taillon) et Frantz Benjamin (Viau), rejoindront Mme Anglade, la vice première-ministre sortante, qui s’est fait réélire dans le comté de Saint-Henri-Saint-Anne.

Fait également historique, tel que l’on peut le voir sur la photo, les deux premiers, à gauche, Dominique Anglade et Frantz Benjamin, qui représentent le Parti Libéral du Québec (PLQ) vont plutôt se retrouver en face de Lionel Carmant et Nadine Girault, qui eux de leur côté, se sont fait élire sous les couleurs de la Coalition Avenir Québec (CAQ), le parti qui vient de former le nouveau Gouvernement du Québec.  Certaines rumeurs laisseraient croire d’ailleurs que ces derniers pourraient se voir offrir un portefeuille dans un prochain cabinet ministériel Legaut.

Fini le temps où les immigrants adhéraient dans leur quasi-totalité au PLQ! Quoique taxée d’anti-diversité en raison de sa proposition controversée de réviser à la baisse le seuil de l’immigration de 50 000 à 40 000 par année, la CAQ a été paradoxalement la seule formation politique à présenter le plus grand nombre de candidats d’origine haïtienne (5 au total) dans le cadre du scrutin du 1er octobre.

Justifiant sa décision de diminuer le nombre d’immigrants accueillis annuellement au Québec, le chef de la CAQ, François Legault, avait laissé entendre qu’il fallait «en prendre moins» pour «mieux en prendre soin». Une manière à lui de promettre qu’un gouvernement issu de sa mouvance politique va prendre les dispositions pour favoriser une meilleure intégration des immigrants dans la société québécoise. Attendons voir!

À noter que le Parti québécois (PQ) est la première formation politique à faire élire le premier parlementaire noir du Québec. Décédé le 20 juillet 2015, Jean Alfred était également d’origine haïtienne. Il était député du comté de Papineau de 1976 à 1981.

Maka Koto (Cameroun), du Parti québécois, Emmanuel Dubourg (Haïti), Yolande James (Sainte-Lucie) et Dominique Anglade (Haïti) ont suivi les traces de Jean Alfred plutôt sous la bannière du Parti libéral qui continue sur la même lancée avec Frantz Benjamin. Au tour de la CAQ à présent de faciliter l’arrivée de ces deux nouveaux élus d’origine haïtienne: Nadine Girault et Lionel Carmant!

En clair, petit à petit, le paysage politique du Québec s’ouvre, fait de la place aux minorités! À la diversité de prendre sa place!

 

Source : MediaMosaique.com

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)