Imprimer
Catégorie : OutreMer
Affichages : 2059
Deb Goldberg prend ses fonctions comme Trésorière du Massachusetts

Le Gouverneur Charles D Baker a présidé hier à la Chambre des Députés la cérémonie de prestation de serment de Deb Goldberg comme 58ème Trésorier du  en présence des membres de sa famille, du Lt-Gouverneur Karyn E Polito (R), du maire de Boston Martin J. Wash (D) et de nombreux invités dont l’ancienne présidente du sénat Thérèse Murray (D).

 Première femme juive (nous avons ici également nos premières fois) à remporter des élections à l’échelle de l’Etat, Deb Goldberg remplacera à ce poste Steven Grossman qui aura passé quatre années à la tête de la trésorerie avant de se porter candidat au poste de gouverneur du Massachusetts lors des récentes élections primaires remportées par Martha Coakley.

“Je suis très optimiste quant aux indices économiques du Commonwealth tout en étant préoccupé par des défis dont le deficit budgétaire auxquels nous devons faire face” a lancé la nouvelle trésorière du Massachusetts qui dit “partager l’engagement du gouverneur Baker qui prône la responsabilité fiscale”.

Deb Goldberg a annoncé tout un train de mesures  en vue de rendre la trésorerie plus performante et plus proche des “citoyens”. Sera créé, entre autres, un Bureau de promotion économique que dirigera un Trérorier-adjoint avec principale mission de lancer large éventail d'initiatives visant à améliorer la stabilité et la sécurité économiques du Commonwealth.

Revenant une promesse de champagne, “un solide programme d’éducation financière sera l’une des mes priorités car il faut  fournissant aux enfants et à leurs parents les outils dont ils ont besoin pour prendre des décisions financières éclairées” a poursuivi Deb Goldberg.

Elle promet aussi de travailler avec les écoles, les enseignants et les communautés afin d'améliorer l'instruction de base des mathématiques, conduisant à une meilleure compréhension des questions financières.

Enfin, la nouvelle trésorière du Massachusetts, Deb Goldberg compte développer des solutions innovantes pour rendre le financement de l’éducation supérieure plus abordable et alleger ainsi la charge croissante de la dette des étudiants.

Le discours de Deb Goldberg