Charlie Baker, candidat républicain au poste de gouverneur du Massachusetts.

Charlie Baker, candidat républicain à la sucession du gouverneur Deval Patrick ( 2 mandats de 2006 à 2014) a ouvert ce matin à Dorchester un bureau de campagne au 646 Blue Hill Avenue (en face de Franklin Park Zoo). Placer une antenne du parti républicain dans l’arrière-cour des démocrates n’est de loin un exploit  de la bande à “Charlie” car dans dans une zone qui connait un taux de chômage à deux chiffres cela permettra de créer au moins une centaine d’emplois dans les trois prochaines semaines qui précèdent l’élection du 4 novembre.

Cependant, pour les observateurs politiques et journalistes présents ce matin, le fait marquant a été plutôt la composition de l’équipe qui accompagnait le candidat républicain Charlie Baker: des hommes et des femmes qui tout récemment encore étaient engagés dans le camp adverse notamment lors des élections municipales de Boston.

La vedette de la matinée a été incontestablement Bill Owens, ce natif de l’Alabama (Sud des Etats-Unis) , le premier sénateur noir de l’histoire du Massachusetts élu en 1974.  Bill Owens est peut-être le seul homme politique américain à remporter des élections comme candidat républicain, démocrate ou indépendant. “Je ne serai jamais l’homme d’un parti”,  a-t-il rappellé ce matin pour expliquer son soutien à la candidature de Charlie Baker au poste de gouverneur du Massachusetts face à la démocrate Martha Coakley.

“Je suis vraiment impressionné par les résulats que vous avez obtenus comme PDG de la compagnie Harvard Pilgrim Heaalthcare (une compagnie d'Assurance -Santé)” a lancé Bill Owens s’adressant directement à Charlie Baker, des compliments qui contrastent avec les flèches du parti démocrate du Massachusetts qui, dans une note rendue publique mardi soir, attire plutôt l’attention la délocalisation vers l’Inde de plus de 600 positions dans le secteur de la technologie.

Une autre présence remarquable de la communauté afro-américaine du Massachusetts dans le camp de Charlie Baker: Richard Taylor, gradué de Harvard en Droit et Administration des Affaires (MBA), et ancien étudiant à Oxford University (England). Membre très actif de la NAACP (Association Nationale pour la Promotion des Gens de Couleur) aux niveaux national, régional et local. Il est l’ancien président de la très influente organization Urban League de Boston. Richard Taylor est actuellement professeur  au Sawyer Business School de l’université Suffolk à Boston.

“Je supporte la candidature de Charlie parce que des leaders de nos communautés ont participé au processus d’élaboration de son ambitieux projet de développement urbain centré sur les 5 piliers suivants: éducation, logements, sécurité publique, justice et développement économique”, a déclaré le professeur Richard Taylor, spécialiste en financement de l’immobilier.

Pourquoi ce revirement?
Nous avons posé cette question directement au sénateur Bill Owens. Conflit entre générations. Nouvelle vision du Parti démocrate. Une profonde frustration, de l’amertume dans sa voix. “J’ai tout fait pour apporter ma contribution … mais sans succès”, m’a-t-il répondu ce matin au moment de laisser le bureau de champagne du ticket républicain à Dorchester.

Pour le professeur Richard Taylor, sa réponse, à la fois profonde et nuancée, est quelque peu distillée dans sa brève intervention de support à Charlie Baker ce matin. En effet, à plusieurs reprises, il a parlé de la nécessité de créer des opportunités pour tous à travers des centres d’innovation dans les zones défavorisées, d’encourager l’entrepreunariat  …. Un vrai plan de développement urbain, a-t-il martelé à plusieurs reprises.
Impossible d’évaluer pour l’instant de façon concrète l’apport réel de ces leaders démocrates afro-américains à la campagne électorale des républicains boutés du “Corner Office” en 2006 par un neophyte en politique, un certain Deval Patrick qui allait devenir, 8 ans plus tard, l’un des plus brillants gouverneurs du Massachusetts au cours de ces 25 dernières années. Alors, il est à se demander pourquoi des démocrates de la trempe de Bill Owens, Richard Taylor abandonnent le navire?  Pas assez satisfait des deux mandats de Deval Patrick? Désaccord avec l’équipe de campagne de Martha Coakley? Autant de questions auxquelles le parti démocrate du Massachusetts doit trouver des réponses pour éviter un naufrage.

Extraits de la cérémonie d’ouverture du bureau de campagne des républicains à Dorchester.

L’intervention de Charlie Baker, candidat républicain au poste de gouverneur du Massachusetts.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)