Sénatrice Linda Dorcéna Forry du MassachusettsL’arrêt 168-13 du Tribunal Constitutionnel dominicain visant à rendre apatrides les dominicains d’origine haïtienne a été au centre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme organisée samedi dernier, dans la matinée, par AFAB (Asosiyasyon Fanm Ayisyen nan Boston) à la Bibliothèque Municipale de Boston à Mattapan.  La projection du documentaire « The Sugar babies » a servi de mise en contexte d’une célébration engagée, tournée vers un véritable défi  au monde civilisé à l’aube de ce 21ème siècle : la situation infrahumaine dans laquelle vivent les coupeurs de canne haïtiens et d’origine haïtienne en République Dominicaine. 

 

Sénatrice Linda Dorcéna Forry du MassachusettsL’arrêt 168-13 du Tribunal Constitutionnel dominicain visant à rendre apatrides les dominicains d’origine haïtienne a été au centre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme organisée samedi dernier, dans la matinée, par AFAB (Asosiyasyon Fanm Ayisyen nan Boston) à la Bibliothèque Municipale de Boston à Mattapan.  La projection du documentaire « The Sugar babies » a servi de mise en contexte d’une célébration engagée, tournée vers un véritable défi  au monde civilisé à l’aube de ce 21ème siècle : la situation infrahumaine dans laquelle vivent les coupeurs de canne haïtiens et d’origine haïtienne en République Dominicaine. Ce documentaire met à nu la responsabilité de l’Etat dominicain dans cet esclavage moderne pratiqué dans les bateys de la république voisine. 

«Kou a fe nou mal » a été le thème du message délivré après la projection de « The Sugar Babies » par Mme Renote  Jean-François, présidente du Conseil d’Administration de AFAB, la principale organisation de défense des droits des femmes dans le Massachusetts depuis 25 ans.
Ensuite la sénatrice du Massachusetts Linda Dorcéna Forry, oratrice principale à cette matinée de célébration de la journée internationale de la femme, a été sans équivoque sur l’arrêt 168-13 du Tribunal Constitutionnel dominicain.

«Cette décision n’a aucun fondement juridique, viole les droits des dominicains d’origine haïtienne et représente une négation du droit à la nationalité » a martelé Linda Dorcéna Forry en soulignant les mesures prises par la délégation du Massachusetts au Congrès des Etats-Unis pour porter l’administration américaine à exercer des pressions sur le gouvernement dominicain. 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)