Montigène SincèreAprès 27 ans de présence dans  la radiodiffusion à titre de correspondant de presse pour Radio Lumière et plus tard pour la section créole de la Voix de l’Amérique, Montigène Sincère (60 ans) porte dans sa voix le souffle, les émotions, les aspirations – qui sait – de cette ville de Petit-Gôave en constante rébellion par rapport au pouvoir de Port-au-Prince de 1957 à nos jours. En 1985, alors que ce normalien faisait ses débuts à Radio Lumière, Petit-Gôave  était à l’avant-garde des mouvements de protestation qui devaient aboutir au renversement du régime des Duvalier le 7 février 1986.

Montigène SincèreAprès 27 ans de présence dans  la radiodiffusion à titre de correspondant de presse pour Radio Lumière et plus tard pour la section créole de la Voix de l’Amérique, Montigène Sincère (60 ans) porte dans sa voix le souffle, les émotions, les aspirations – qui sait – de cette ville de Petit-Gôave en constante rébellion par rapport au pouvoir de Port-au-Prince de 1957 à nos jours. En 1985, alors que ce normalien faisait ses débuts à Radio Lumière, Petit-Gôave  était à l’avant-garde des mouvements de protestation qui devaient aboutir au renversement du régime des Duvalier le 7 février 1986.
Alors, deux ou trois fois par jour, on retrouvait Montigène au “Bureau des Télégraphes “ (pas encore la Téléco), non loin du port, pour communiquer à la station-mère située à Côte-Plage (Carrefour) le pouls d’une actualité marquée, très souvent, par la grogne des jeunes contre le régime de Jean-Claude Duvalier.  Il était devenu, malgré lui, la voix de la protestation et de la rebellion dans la région des Palmes (Léogane, Grand-Gôave et Petit-Gôave) à un moment où les tout-puissants préfets avaient pignon sur rue. Accusé d’opposant politique, le correspondant de la très populaire Radio Lumière devait se mettre à couvert à plusieurs reprises pendant la période assez mouvementée de Novembre 1985 à Février 1986.

En 1990, Montigène Sincère rejoint la Voix de l’Amérique comme correspondant régional des Palmes après un stage de perfectionnement de six mois à l’Université d’Etat de Mississipi (Sud des Etats-Unis) financé par Radio Lumière. “Les gouvernements changent en Haïti mais pas l’attitude du pouvoir par rapport à la presse” a confié Montigène Sincère, de passage à Boston, dans une interview accordée à Caméra Mosaïque qui sera diffusée sur le réseau COMCAST dans le Massachuisetts dimanche prochain.
En 1993, il fonda Radio Men Kontre (104.1 FM), une station communautaire à vocation éducative desservant les populations de l’Arrondissement de Léogane et une partie du département des Nippes.. Au cours de cette même année, le normalien abandonna les salles de classe  pour se consacrer à plein temps à la radiodiffusion. C’est alors qu’il lança, en collaboration, avec des “jeunes loups” de la presse locale l’Association des Journalistes de Petit-Gôave (AJPG).

De ce regroupement professionnel est né son étroite collaboration avec Brignol Lindor, Journaliste de la Radio Echo 2000 à Petit-Gôave , correspondant de Signal FM dans la région et secrétaire général-adjoint de l’AJPG. Brignol Lindor, on se rappelle, a été sauvagement assassiné le 3 décembre 2001 à Petit-Gôave– voilà bientôt 11 ans-  par les membres de “Dòmi nan Bwa”, une organisation proche du pouvoir de Jean-Bertrand Aristide (2ème version).  Avec  amertume,  Montigène raconte les circonstances de l’assassinat de son jeune confrère.  Animateur de “Dialogue”, une émission très prisée de Radio Echo 2000, Brignol Lindor était accusé d’opposant au régime en place en donnant la parole aux représentants régionaux de la Convergence Démocratique (CD) engagé dans un bras de fer avec le pouvoir accusé d’avoir organisé des élections présidentielle, législatives et municipales frauduleuses.

“Notre résidence a été incendiée suite à de nos prises de position contre cet acte crapuleux et pour dénoncer les menaces des autorités municipales contre la presse indépendante ” ajoute Montigène Sincère, un acteur privilégié de la presse régionale pendant plus d’un quart de siècle.

De nos jours, ce vieux briscard de la radiodiffusion régionale consacre son temps au renforcement du “Réseau Média des Palmes” qui regroupe depuis le tremblement de terre de janvier 2010 une vingtaine de radios communautaires couvrant la région des Palmes (Léogane,Petit-Gôave, Grand- Gôave) et le departement des Nippes). De passage dans le Massachusetts, Montigène Sincère a realize le lundi 5 novembre derniuer une émission speciale sur la présidentielle américaine avec la participation de Julio Midy (InfoHaïti.net) et Roméo Estinvil, ancien journaliste de Radio Lumière.

Montigène Sincère est l’invité de CAMERA MOSAIQUE ce dimanche sur le réseau COMCAST (Chaîne 283 dans le Massachusetts). Il commente l'actualité politique de ces dernières semaines.

Réalisation : DANIEL AUGUSTE

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)