Andre AugusteM. André Auguste, le père de notre collaborateur Daniel, co-réalisateur du film MONSIEUR L’ECONOMISTE) est décédé dans une maison de retraite (Westacres Nursing Home) à Brockton hier dimanche vers les 2 heures de l’après-midi, une semaine après la célébration du 88 ème anniversaire de sa naissance par près de 150 membres de sa famille vivant presque tous dans le sud du Massachusetts. Arrivé à Boston en 1969, André Auguste fait partie de ces compatriotes qui, fuyant la dictature de François Duvalier, avaient choisi le Massachusetts comme terre d’exil.

Andre AugusteM. André Auguste, le père de notre collaborateur Daniel, co-réalisateur du film MONSIEUR L’ECONOMISTE) est décédé dans une maison de retraite (Westacres Nursing Home) à Brockton hier dimanche vers les 2 heures de l’après-midi, une semaine après la célébration du 88 ème anniversaire de sa naissance par près de 150 membres de sa famille vivant presque tous dans le sud du Massachusetts.
Arrivé à Boston en 1969, André Auguste fait partie de ces compatriotes qui, fuyant la dictature de François Duvalier, avaient choisi le Massachusetts comme terre d’exil.
Propriétaire de deux magasins de confection de chaussures au Portail St-Joseph et au bas de la Rue des Miracles (Centre-ville de  Port-au-Prince) entre 1956 et 1970, Andé Auguste a connu des moments difficiles avec le régime dictatorial de François Duvalier pour avoir milité  en tant que tête de pont du MOP (Mouvement Ouvriers Paysans) et affiché ouvertement son appui à  Daniel Fignolé même après  le départ forcé  de ce dernier pour l’exil suite au coup d’Etat du général Antonio Kébreau le 14 mai 1957. Après l’accession au pouvoir de François Duvalier, Andé Auguste devait vivre dans le maquis à plusieurs reprises avant de faire un court séjour dans une prison à Port-au-Prince. Pendant la dure période de répression des annés 60, André Auguste, propriétaire de deux magasins de confection de chaussures dans les quartiers populaires, avait trop d’amis parmi ses nombreux clients pour ne pas être dans la ligne de mire des «hommes en bleu aux lunettes noires».

«Mon père hésitait toujours à parler de ses démêlés avec le régime de François Duvalier. C’était une sorte de réflexe chez ceux qui ont connu cette période en Haïti » nous a confié l’un de ses fils, Wilner Auguste, fondateur de TELE KREYOL, la plus ancienne émission communautaire haïtienne sur la chaîne publique de Boston.
André Auguste laisse dans la tristesse son frére Gérard Auguste, ses neuf (9) enfants (Martel, Wilner, Daniel, Armide, Andelson, Yvanov, Nyrva, Winza, Jude), vingt-sept (27) petits-enfants, quinze (15) arrières petits-enfants.

Les funérailles d’André Auguste seront chantées le samedi 8 septembre prochain à l’église catholique de Brockton le samedi 8 septembre prochain dans la matinée alors que la veillée funèbre aura lieu au salon funéraire Russell & Pica Funeral Home sis au 156 Belmont St à Brockton le vendredi 7 entre 5heures et 9 heures du soir.

Vue partielle de la famille Auguste

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)