La New England Human Rights Organization (NEHRO), un groupe de défense des droits humains basés dans le Massachusetts dénonce les résultats définitifs des législatives communqués par le Conseil Electoral provisoire le 20 avril dernier. Dans une note rendue publique ce mardi, la NEHRO souhaite que toute la lumière soit faite autour de la publication de ces «résultats douteux ».

La New England Human Rights Organization (NEHRO), un groupe de défense des droits humains basés dans le Massachusetts dénonce les résultats définitifs des législatives communqués par le Conseil Electoral provisoire le 20 avril dernier. Dans une note rendue publique ce mardi, la NEHRO souhaite que toute la lumière soit faite autour de la publication de ces «résultats douteux ».

New England
Human Rights Organization (NEHRO)
Note de Presse
Résultats des Législatives

Le New England Human Rights Organization (NEHRO) salue l’élection à la plus haute Magistrature de l’Etat de Monsieur Michel Joseph Martelly et lui souhaite une présidence réussie pour le bien d’Haïti et le bonheur de la population haïtienne.

 Le New England Human Rights Organization (NEHRO) dénonce avec véhémence les résultats communiqués à la Nation par le biais du Porte-parole du Conseil Electoral Provisoire (CEP).

Ces Résultats censés définitifs sortis dont on ne sait quelle officine secrète sont à l’évidence une énorme surprise et un désaveu total du Conseil Electoral Provisoire lui-même, lequel avait précédemment signifié à la Nation les résultats partiels plutôt conformes, dans l’ensemble, aux votes exprimés au second tour des législatives.

En écartant le travail réalisé par le Centre de Tabulation (CT) qui avait valu au même CEP un concert de félicitations, aujourd’hui le CEP replonge le Pays dans les affres de la violence en basant ces pseudo résultats définitifs uniquement sur les conclusions d’un BCEN, peu crédible, sans se soucier d’ultimes vérifications auprès du Centre de Tabulation.

Le CEP doit des explications convaincantes à la Nation. Ce jeu de ‘’qui perd gagne’’ du CEP, principal responsable des violences qui se sont déclenchées un peu partout, est une énorme giffle à la Nation. Le CEP doit rendre compte. Il n’est pas au dessus des lois. Le cycle de l’impunité doit prendre fin et la loi doit sévir dans sa dernière rigueur pour punir les auteurs et co-auteurs de ce crime de lèse-Patrie

La  New England Human Rights Organization (NEHRO) enjoint les responsables du CEP à s’expliquer et le Chef de l’Exécutif à surseoir à la promulgation au Journal officiel, le Moniteur,  de ces résultats douteux tant qu’une Commission de Vérification Indépendante n’aura pas fait la lumière autour de cette ténébreuse affaire des résultats définitifs des législatives du 20 mars 2011.

Josué Renaud
Président

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)