Les ONG (Organisations Non-Gouvernementales) sur la sellette : «Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 en Haïti a déjà créé pas mal de millionnaires »

Pourquoi des étrangers et des compatriotes laissent parfois une carrière dans l’administration publique ou privée avec tous les avantages sociaux (pension, assurance-maladie),  l’encadrement familial  pour créer une Organisation Non Gouvernementale (ONG) en Haïti ? Cette question a toujours suscité des débats dans les communautés haïtiennes d’outre-mer.

Les ONG (Organisations Non-Gouvernementales) sur la sellette : «Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 en Haïti a déjà créé pas mal de millionnaires »

Pourquoi des étrangers et des compatriotes laissent parfois une carrière dans l’administration publique ou privée avec tous les avantages sociaux (pension, assurance-maladie),  l’encadrement familial  pour créer une Organisation Non Gouvernementale (ONG) en Haïti ? Cette question a toujours suscité des débats dans les communautés haïtiennes d’outre-mer. Cependant, elle est revenue dans les conversations quotidiennes après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010 en Haïti. Dans les médias haïtiens et étrangers, l’on ne cesse de questionner le  bilan des actions sur le terrain de ces milliers d’ONG compte tenu des centaines de millions de dollars collectés au nom des nombreuses victimes de cette catastrophe. A l’occasion du premier anniversaire du séisme, pas mal de ces institutions basées à l’étranger  ont dressé le bilan de leurs interventions en Haïti – si intervention il y a eu- dans des notes de presse massivement distribuées sur internet alors qu’elles boudent la presse haïtienne.

Parmi  les responsables des ONG basées dans le Massachusetts et fonctionnant en Haïti, le Directeur exécutif de la FATEM, Jacky Poteau (Fondation pour l’avancement Technologique et Economique de Mirebalais) a été l’un des rares à répondre à nos questions.

 


 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)