Le gouvernement Trump met fin à un programme temporaire de résidence ayant permis à quelque 60 000 Haïtiens de résider et de travailler aux États-Unis depuis un puissant séisme en 2010 en Haïti. En fait, le programme sera prolongé une dernière fois jusqu’en juillet 2019 afin de donner aux Haïtiens du temps pour préparer leur retour dans leur pays natal, selon l’annonce faite lundi par le département de la Sécurité intérieure.

View the embedded image gallery online at:
http://infohaiti.net/index.php/accueil/outremer#sigProIdb3708dbf41
 Trois haitiano-américains, Jean Bradley Derenoncourt, Natacha Clerger et Eunice Delice Zeigler siègeront respectivement aux conseils municipaux de Brockton , de Randolph et de Methuen. M. Derenoncourt et Mme Clerger le seront a titre de Conseiller général (Councilor at Large) et Mme Delice-Zeigler va représenter le District-Est au Conseil municipal de Methuen pour les deux prochaines années à partir de janvier 2018.

L'ancien président américain Barack Obama a dénoncé une décision «cruelle» après la remise en cause par l'administration Trump du programme permettant à des centaines de milliers de jeunes sans-papiers, connus sous le nom de Dreamers, d'étudier et de travailler aux États-Unis.

Cette déclaration d’un porte-parole de l’une des principales agences chargée d’appliquer les lois sur l’immigration aux points d’entrée du Canada pourra-t-elle dissuader ces milliers de demandeurs d’asile de tenter cette aventure vers le Grand Nord?  Ce n’est pas certain  car ces haïtiens sont  détenteurs pour la plupart du statut  de protection temporaire (TPS)  qui arrivent à expiration au mois de janvier 2018. Ils ne veulent plus vivre dans l’incertitude dans l’Amérique de Donald Trump de mois en moins en moins acueillante pour les migrants en général. D’un autre côté, il y a  ceux qui qui ont parcouru des milliers de kilomètres pour entrer aux Etats-nis après avoir travaillé sur les chantiers des installations de la dernière Coupe du monde de football et des jeux olympiques au Brésil.

A l’initiative de Frantz Benjamin, conseiller de ville du district de Saint-Michel et président du conseil municipal de Montréal, des représentants d’une vingtaine d’organismes communautaires oeuvrant dans les services aux réfugiés et nouveaux immigrants se sont réunis mardi dernier à LA Maison d’Haïti en vue de définir des stratégies pour encadrer plus de 3,000 haïtiens ayant traversé traverse la frontière canadienne au cours de ces derniers mois en provenance des Etats-Unis.

Les élus Nathalie Pierre-Antoine et Frantz Benjamin ont animé cette rencontre de la communauté avec Marjorie Villefranche de la Maison d'Haïti.

Une dizaine d’organismes et des élus issus de la communauté haïtienne se sont rassemblés pour coordonner leurs actions face à l’afflux de réfugiés à la frontière avec les États-Unis. Ils réclament une réponse des autorités.
«À situation particulière, demande réponse particulière», a lancé Frantz Benjamin lors d’une conférence de presse consécutive à cette réunion convoquée ce jeudi à la Maison d’Haïti.

Victorin Nicolas, Maire de Pignon

Arrivé à Boston mercredi dernier à Boston, l'élu de la FUSION s'est entretenu avec le Consul général d'Haïti en Nouvelle-Angleterre, Mme Marjorie Alexandre Brunache avant de rencontrer au State House la sénatrice d'origine haïtienne Linda Dorcéna Forry. Hier soir, M. Victorin Nicola a participé à West-Roxbury au gala annuel des natifs de Pignon résidant dans le Massachusetts.

C’est avec beaucoup de peine que je vous apporte la nouvelle du départ pour l’au-delà de Lionel Chéry, président de GRAHN-Chicago.
Survenu de la manière la plus inattendue au cours du weekend dernier, le décès de Lionel Chéry est dû à l’un de ces coups foudroyants qu’il arrive à l’être humain de subir des mystères de sa physiologie capricieuse. Ce trépas jette dans une profonde douleur non seulement sa famille, mais aussi les nombreux collègues, camarades de combat et amis que Lionel s’était faits au cours de sa fructueuse vie publique de professionnel accompli et de citoyen haïtien engagé, menée tant aux États-Unis, à Chicago surtout, qu’en Haïti.

Après le feu vert donné lundi par la Cour suprême, une version limitée du controversé décret sur l'immigration de Donald Trump est entrée en vigueur jeudi soir. L'administration américaine a établi ses nouveaux critères pour l'entrée au pays, mais plusieurs zones grises demeurent.

De gauche à droite: Richard Blumenthal, Angelucci Manigat JR, Emilio Révolus, Pascale Millien-Faustin et le député Jerry Tardieu de Pétion-Ville)

Stratford (Connecticut) - Principal orateur à la célébration des 11 ans de “The Haitian Voice” samedi dernier à Stratford dans le Connecticut, un journal communautaire publié dans le Connecticut, le député de Pétion-Ville a saisi l’opportunité pour exprimer ses préoccupations au sujet de la loi sur la diffamation  votée presqu’à l’unanimité (15 sur 16) par le sénat haïtien le 14 Mars dernier.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)