Derrière le scandale des pots-de-vin, l'ultra-sélectivité des universités américaines

Le scandale de pots-de-vin qui a éclaboussé les Etats-Unis a mis un coup de projecteur sur le processus d'admission ultra-compétitif aux grandes universités du pays, avec des parents prêts à des investissements financiers colossaux, qui ne font que creuser les inégalités. Une cinquantaine de personnes ont été inculpées mardi, dont deux actrices célèbres, dans une affaire de fraudes destinées à faire entrer leurs enfants dans d'illustres établissements.

L'ex-avocat de Donald Trump

Moment politique extraordinaire même à l'aune d'une présidence passionnelle, l'ex-avocat Michael Cohen a livré mercredi une charge d'une violence inouïe contre son ancien patron Donald Trump, accusé d'être un "escroc" menaçant, aux liens suspects avec la Russie et qui n'a pas hésité à acheter le silence d'anciennes maîtresses.

Juan Guaido et le vice président américain Mike Pence à Bogota en Colombie à la réunion du Groupe de Lima

Le Groupe de Lima, composé de pays hostiles au président Nicolas Maduro, a appelé lundi à une transition démocratique au Venezuela, en dénonçant la "grave situation humanitaire", mais a écarté l'usage de la force envisagé par Washington, allié de l'opposant Juan Guaido.

Ce n'est pas encore la fin du feuilleton, mais une issue semble se dessiner pour éviter un  nouveau « shutdown » aux Etats-Unis.A quatre jours de la date limite sur le financement du budget fédéral et alors que  les discussions semblaient s'enliser , des parlementaires démocrates et républicains sont parvenus à un accord de principe. Quatre représentants, des deux partis et des deux assemblées, ont annoncé que des détails restaient à régler, mais qu'ils avaient mis au point une trame permettant de sortir de la crise.

L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo acquitté de crimes contre l'humanité

Laurent Gbagbo a été acquitté mardi de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale, qui a ordonné la mise en liberté de l'ancien président ivoirien, infligeant un nouveau revers à l'accusation de cette juridiction internationale."La Chambre fait droit aux demandes d'acquittement présentées par Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé (ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes) concernant l'ensemble des charges" retenues contre eux et "ordonne la mise en liberté immédiate des deux accusés", a déclaré le juge président Cuno Tarfusser.

Theresa May, Première Ministre Britannique

Les députés britanniques ont sévèrement désavoué mardi la Première ministre conservatrice Theresa May en rejetant massivement son accord de sortie de l'UE lors d'un vote qui plonge un peu plus le Royaume-Uni dans l'incertitude à moins de trois mois du Brexit.Les députés de la Chambre des communes ont rejeté mardi soir l'accord de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, défendu par l'exécutif de la Première ministre Theresa May.

Des Honduriens candidats à l'émigration à San Pedro Sula (Honduras) le 14 janvier 2019

Des dizaines de candidats au départ se rassemblaient lundi dans la ville de San Pedro Sula, au Honduras, en vue de former mardi une "caravane" à destination des États-Unis, ont constaté des journalistes de l'AFP.Le président américain Donald Trump avait affirmé jeudi s'attendre à une colonne de migrants "gigantesque", "plus grande que tout ce qu'on a vu".

Cesare Battisti

La décision du président socialiste bolivien Evo Morales d'expulser sans tarder l'ex-militant d'extrême gauche Cesare Battisti vers l'Italie suscitait lundi des réactions contrastées, son camp dénonçant un acte "contre-révolutionnaire" tandis que l'opposition a salué ce choix.Cesare Battisti, 64 ans, condamné à perpétuité en Italie pour quatre meurtres, et en cavale depuis 37 ans, a été arrêté samedi soir, à Santa Cruz, dans l'est de la Bolivie. Moins de vingt-quatre heures après, il était remis aux autorités italiennes et embarqué à bord d'un avion dépêché par Rome en direction de l'Italie.

Donald Trump Jr., le 6 décembre 2016 à la Trump Tower, à New York

"Les murs, ça marche": Donald Trump Jr., le fils aîné du président américain, a comparé le mur souhaité par son père à la frontière avec le Mexique aux protections d'un zoo. "Vous savez pourquoi vous pouvez apprécier une journée au zoo? Parce que les murs, ça marche", a écrit "Don Junior" dans une "story" postée sur Instagram mardi soir.Ce message éphémère a été mis en ligne après la déclaration solennelle de son père à la nation américaine.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)