Guy Philippe sur le tarmac avant son extradition ce 5 Janvier 2017

Invité par le président du Sénat à venir s’expliquer aujourd’hui devant la Commission Justice, Sécurité et Défense Nationale du Grand Corps “sur les circontances, la légalité et la déportation présumé du sénateur élu de la Grande-Anse en la personne de Guy Philippe, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Me Camille Junior Edouard a sollicité le report “de cette importante et urgent séance de travail à la plus prochaine date”.

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Camille Junior Edouard (droite), et le DG de la PNH, Mikerlange Gédéon (gauche), le mercredi 7 décembre 2016. | Photo : J. J. Augustin (Le National)

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Camille Junior Édouard, accompagné du directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Mikerlange Gédéon, et de quelques membres de son cabinet à répondu à l’invitation de la Commission justice, sécurité et défense nationale du Sénat de la République autour de l’évolution du climat d’insécurité qui prévaut dans le pays ces derniers jours.

Me Camille Edouard JR, Ministre de la Justice et de la Sécurité publique

Le mercredi 7 décembre, le ministre de la Justice doit se présenter au Sénat en compagnie du directeur général de la Police nationale d’Haïti ainsi que des parquetiers de Port-au-Prince, de la Croix-des-Bouquets et de Jacmel, a informé le président de la Commission justice qui dit détenir des informations relatives à un complot ourdi par un secteur politique pour attaquer des entreprises privées.

Brignol Lindor

Soumis à AlterPresse le 1er décembre 2016 par Roseline LINDOR*
Le 3 décembre 2001, mon frère Brignol Lindor, journaliste à Radio Echo2000 de Petit-Goâve, a lâchement été assassiné par « une bande de tueurs liée aux autorités politiques locales du mouvement « Lavalas » (l’Avalanche) du président Jean-Bertrand Aristide », comme le mentionne Yves Saint-Gérard dans Haïti : 1804-2004. Entre mythes et réalités (Le Félin, 2004, p. 201). « Cette agression, particulièrement horrible, a coûté la vie à un jeune homme brillant, compétent, cultivé, indépendant des coteries rivales, attaché à sa ville natale. Beaucoup considéraient Brignol Lindor, 31 ans, comme ‘‘l’avenir’’ de cette commune déshéritée », ajoute-t-il.

Maarten Boute, PDG de la compagnie Digicel

Le PDG de la DIGICEL, Maarten Boute a confirmé ce vendredi qu’il répondra à l’invitation du Commissaire du Gouvernement près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Danton Léger  lundi 28 novembre en vue de s’expliquer sur les allégations selon lesquelles la compagnie rouge et blanc aurait « publié certains résultats des élections organisées dans le pays le 20 novembre dernier.

Marteen Boute, PDG de la Digicel (photo de Irish Times)

M. Marteen BOUTE devra s’expliquer le lundi 28 Novembre prochain par devant Me Danton Léger, Commissaire du Gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, car la “Digicel aurait publié certains des résultats” des élections du 20 Novembre dernier en violation du décret électoral. Me Léger a confirmé cette information ce matin lors d’un point de presse devant l’Eglise Ste-Anne à la suite des funérailles d’un prisonnier décédé récemment au pénitencier national.

Haitian migrants seeking asylum in the United States wait for the opportunity to get a spot in a room at a rented house in the Mexican border city of Tijuana

A surge in border crossings and a lack of immigration jail space have prompted the federal government to start releasing Haitian immigrants who have been entering the country in large numbers in recent months, backtracking on a pledge to jail them.A U.S. government official said the decision to free Haitians arriving in Arizona and California is in response to a lack of jail space.

Un gardien de la prison tué et un prisonnier mort en chutant d’un mur au cours d’une évasion massive à la prison civile de l’Arcahaie (Ouest), le samedi 22 octobre 2016. Les prisonniers ont ouvert de force les portes de la prison, pénétré dans un secteur réservé au personnel pénitentiaire et se sont emparés de plusieurs armes à feu dont cinq fusils.

Port-au-Prince, le samedi 22 octobre 2016.- Le Bureau de Communication de la Primature informe le public en général et la presse en particulier que le Gouvernement condamne avec la plus grande fermeté les incidents survenus à la prison civile de l'Archaie, cible ce samedi d'une mutinerie provoquée par des individus lourdement armés.

FLASH: Me Jean Danton Léger devrait retouver son poste comme Commissaire du Gouvernement près le Tribunal Civil de Port-au-Prince peu avant 4heures cet après-midi.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)