Une vive panique a régné ce mercredi 29 août 2018 au  Centre-Ville, lors d’une manifestation pour réclamer des comptes autour du fonds Petrocaribe qui s’élève à plus de trois milliards de dollars. Les manifestants qui ont sillonné plusieurs rues de la capitale en scandant des propos acides à l’endroit d’anciens hauts dirigeants de l’Etat ( Présidents, Premiers Ministres, Ministres) actuels dirigeants et hommes d’affaires ont connu certaines difficultés à l’Avenue Charles Summer où est logé le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique.

Des agents de sécurité du Ministère ont ouvert le feu selon les manifestants blessant l’un des leurs qui a été transporté d’urgence à l’hôpital. Les agents de du Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre qui assuraient la sécurité de la manifestation ont dû intervenir pour rétablir l’ordre.

Arrivés aux abords du Palais National, les manifestants qui tentaient de franchir un périmètre de sécurité en vue d’exposer des photos des dilapidateurs présumés des fonds Petrocaribe,  ont été dispersés à coups de Gaz lacrymogène. Dans leur dispersion des blessés ont été enregistrés parmi les manifestants et plusieurs pare-brises de véhicules immatriculés, service de l’Etat ont été brisés.

Les manifestants qui n’étendent pas lâcher prise ont vertement dénoncé le comportement des forces de l’ordre qui selon eux auraient agi sans motif réel car il  n’y avait aucun risque de dérapage ou trouble à l’ordre public.

Une nouvelle manifestation est prévue pour dimanche à Port-au-Prince pour réclamer à nouveau l’arrestation et le jugement de tous ceux-là qui seraient impliqués dans le gaspillage des fonds Petrocaribe.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)