Me Camille Edouard JR, Ministre de la Justice et de la Sécurité publique

Le mercredi 7 décembre, le ministre de la Justice doit se présenter au Sénat en compagnie du directeur général de la Police nationale d’Haïti ainsi que des parquetiers de Port-au-Prince, de la Croix-des-Bouquets et de Jacmel, a informé le président de la Commission justice qui dit détenir des informations relatives à un complot ourdi par un secteur politique pour attaquer des entreprises privées.

« La liberté d’expression est garantie par la Constitution, mais elle est réglementée par la loi », a lancé le premier sénateur de l’Ouest en réaction aux manifestations intempestives survenues à la suite de la publication des résultats préliminaires par le Conseil électoral provisoire. En ce sens, Jean Renel Sénatus appelle la police et la justice à prendre leurs responsabilités pour protéger les vies et les biens. Pour lui, les manifestations spontanées tenues sans aviser la police sont une forme de provocation.

L’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince a dénoncé dans cette optique une rencontre tenue le mercredi 30 novembre dans la soirée pour mettre le pays à feu et à sang à partir de jeudi 1er décembre.

Ce complot vise aussi à attaquer des entreprises privées sous prétexte que le secteur privé des affaires aurait eu sa participation dans les élections du 20 novembre en favorisant un candidat, a fait savoir Jean Renel Sénatus qui n’a pas voulu citer de noms. Ainsi, il dit entendre donner toutes les infos qu’il détient aux autorités au cours de la séance de convocation du 7 décembre. Plus loin, il s’en est pris à Fanmi Lavalas qui, dit-il, a occupé le macadam pour protester contre les résultats des élections. « En 2015, j’avais félicité Maryse Narcisse qui avait suivi la voie tracée par le décret électoral pour produire sa contestation. Au BCED et BCEN, elle avait eu gain de cause », a souligné le parlementaire qui invite tout le monde nourrissant la velléité de diriger le pays à prendre la loi comme boussole au lieu de réfléchir sur des stratégies pour brûler des entreprises privées et semer la pagaille.

Noclès Débréus

Lire l’article dans son intégralité sur le site de : Le NATIONAL.ht

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)