Imprimer
Catégorie : Justice
Affichages : 997

Après plusieurs mois de tergiversations et d’atermoiements, le Sénat de la République a finalement pu tenir séance pour statuer sur la loi organique de l’Unité centrale des renseignements financiers ainsi que les amendements apportés à la loi sanctionnant le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Avec 16 sénateurs présents, ces projets de loi en question ont été votés à l’unanimité. Au cours de cette séance, les sénateurs ont accordé les coudées franches à l’Exécutif en refusant de se prononcer sur le projet de loi des finances pourtant inscrit à l’ordre du jour de la séance.

Lire la suite sur le Quotidien  Lenational.ht