Le président de la commission Sécurité et Justice du Sénat de la République, Jean Renel Sénatus, a confié au journal Le Nouvelliste avoir reçu du Conatel le relevé des communications téléphoniques entre le numéro 3854 9524 du chef de gang Arnel Joseph et le numéro 3170 22 81 du sénateur de l’Artibonite Gracia Delva, allant du 15 janvier au 1er mars 2019.

COMMUNIQUE La Fondasyon Je Klere (FJKL) a appris, de source digne de confiance, que le juge d’instruction en charge du dossier PetroCaribe, Me Ramoncite ACCIME, a pris un certain nombre de mesures conservatoires contre des personnes physiques et morales visées dans le réquisitoire introductif du commissaire du gouvernement.

Près de 4 ans de prison pour l'ex-directeur de campagne de Trump

L'ancien directeur de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, a été condamné jeudi à près de quatre ans de prison pour des fraudes fiscale et bancaire débusquées dans le cadre de la tentaculaire enquête russe. L'ancien lobbyiste de 69 ans écope d'une peine nettement inférieure aux recommandations du ministère de la Justice, qui avaient suggéré d'imposer entre 19 et 24 ans de prison.

Les suspects ont été interceptés par la police, mardi soir, à Ganthier, à bord d'une Nissan Patrol de couleur blanche immaculée IT- 05007, transportant 491 kilogrammes de marijuana dissimulés dans une dizaine de sacs. La Brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants a attesté qu'il s'agit de marijuana, a précisé M. Louis-Jeune.  L'ancien député Jean Fenel Thanis Joseph avait été élu sous la même bannière que le président Michel Joseph Martelly.

La police nationale d'Haïti a procédé à l'arrestation de l'ancien député des Cayes/ Ile-à-Vache (Repons Peyizan) Jean Fenel Thanis (49e Législature), de Jean Edrick Pompé et d'un ressortissant jamaïcain, Keshuss Cambell, «pour trafic illicite de stupéfiants», a confié au journal le porte-parole de la PNH, Michel Ange Louis-Jeune, ce mercredi 6 mars 2019.

L'administration Trump a annoncé, le jeudi 28 février 2019, sa décision d'étendre le statut de protection temporaire jusqu'en janvier 2020 pour les ressortissants haïtiens. Environ 60 000 haitiens bénéficient ainsi d'une nouvelle prorogation de 6 mois de leur carte de TPS afin de régulariser leur situation.

La cour d’appel des Gonaïves a accordé, le mardi 26 février, une suite favorable à la demande en mainlevée d’écrou qui a été produite par les avocats de Godson Orélus, ex-directeur général de la police nationale d’Haïti. Selon Me Jean Eugène Pierre-Louis, un des défenseurs de M. Orélus, s’est félicité de cette décision. « C’est le triomphe de la justice sur la bêtise », a-t-il dit.

Les Américains lourdement armés arrêtés en Haïti arrêtés en Haïti dimanche dernier sont de retour chez eux depuis hier mercredi et ne feront l’objet d’inculpations criminelles aux États-Unis - une décision déjà choquante par certains dirigeants haïtiens.nDes sources fédérales ont fait savoir au Miami Herald que ces hommes ne seront pas inculpés au pénal, mais qu’ils sont débriefés. Ils ont déclaré aux autorités américaines qu’ils se trouvaient sur l’île pour assurer la sécurité privée d’un «homme d’affaires» travaillant pour le compte du gouvernement haïtien.

Les sept étrangers lourdement armés arrêtés pour détention illégale d'armes à feu dans les parages de la Banque de la République d'Haïti (BRH) dimanche ont été «transférés aux États-Unis où ils seront poursuivis», a appris le journal de source policière, le mercredi 20 février 2019. Ils ont enfreint la législation américaine, a poursuivi cette source, qui indique que la police avait sollicité l’assistance du FBI dans le cadre de cette enquête. « À cause des troubles politiques, l’enquête du FBI sur le terrain pourrait être compliquée.

video

P-au-P, 20 févr. 2019 [AlterPresse] --- L’ancien juge d’instruction, Sonel Jean François encourage les autorités judiciaires à mener une instruction judiciaire en bonne et due forme concernant l’arrestation des individus lourdement armés dont 7 étrangers en Haïti.
Ces individus doivent être retenus par la justice jusqu’à ce que toute la lumière soit faite autour de ce dossier, suggère l’ancien directeur général de l’Unité centrale de renseignements financiers (Ucref).

Cristiano Ronaldo en 2017

Le footballeur «nie fermement» les faits, mais la police de Las Vegas a rouvert son enquête, et son accusatrice porté plainte au civil...
Cristiano Ronaldo dans la tourmente. Alors qu’une Américaine de 34 ans accuse le joueur portugais de l'avoir violée en 2009, il a réagi sur Twitter, mercredi, «niant fermement». De son côté, la police de Las Vegas a rouvert son enquête, et les avocats de l’accusatrice cherchent à faire annuler l’accord de confidentialité négocié par la star de la Juventus contre le versement de 375.000 dollars en 2010.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)