Le mercredi 5 octobre le bureau de la protection civile annonçait la levée de l’état d’alerte après le passage de l’ouragan Matthew sur tout pays. 24 heures après, difficile d’harmoniser les chiffres relatifs au bilan des pertes en vies humaines, disparus et blessés causés par cet ouragan meurtrier. Ce jeudi alors que les autorités étatiques faisaient état de 108 morts officiellement pour tout le pays, des correspondants locaux basés dans le sud annonçaient à partir de données fournies par des responsables locaux de la protection civile 283 morts uniquement pour ce département.

Un fossé important entre ces deux chiffres même provisoires qui démontre qu’il y a un déficit réel de transmission d’informations pour la gestion de l’après Matthew. Si Port-au-Prince parle pour l’instant de 108 morts, le SUD à lui seul parle de 283, la presse internationale s’en donne à cœur joie pour évoquer des chiffres.

Pour ce média d’Europe il parle de 117, celui là des Etats-Unis affirme qu’i y aurait plus de 220 tués. Et dire qu’il n’y a pas encore eu un décompte formel pour la Grande-Anse durement éprouvée par Matthew qui jusqu’à ce jeudi était encore coupée du reste du pays. Néanmoins pour de nombreux observateurs, le bilan sera lourd, très lourd et même trop lourd faute de vision, de préparation et d’anticipation sur ce qui était pourtant prévisible.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)