Imprimer
Catégorie : Environnement
Affichages : 1780

Un voilier ayant à son bord cinquante migrants haïtiens a fait naufrage au large des îles Turks-and-Caïcos.  Dix-sept d’entreux sont morts noyés à la suite du remorquage. À l’aube du mercredi 25 décembre, les garde-côtes des îles Turks-and- Caïcos ont intercepté et remorqué un voilier qui transportait une cinquantaine de passagers haïtiens soupçonnés d’être des migrants clandestins.

Un voilier ayant à son bord cinquante migrants haïtiens a fait naufrage au large des îles Turks-and-Caïcos.  Dix-sept d’entreux sont morts noyés à la suite du remorquage. À l’aube du mercredi 25 décembre, les garde-côtes des îles Turks-and- Caïcos ont intercepté et remorqué un voilier qui transportait une cinquantaine de passagers haïtiens soupçonnés d’être des migrants clandestins. 

Au moment du remorquage,  dix-sept de nos compatriotes ont péri noyés, tandis que trente-trois autres dont 20 hommes, 12 femmes et 1 enfant ont été secourus et conduits dans un centre de détention pour migrants, selon le commissaire de police, Colin Farquhar qui a aussi informé que les rescapés seront renvoyés en Haïti.

D’après les informations fournies, les cinquante migrants haïtiens ont été pris en charge par les garde-côtes avant la tragédie. Et plus d’un se demande pourquoi ils n’ont pas distribué des gilets de sauvetage aux personnes appréhendées avant de les remorquer. Il faut noter qu’aucune explication n'a été fournie par les autorités de l'archipel autour des circonstances réelles ayant provoqué l'accident.