Ce lundi 3 février, les lycéens du Cap-Haïtien et de Petit-Goâve sont  dans les rues en solidarité aux professeurs en grève depuis bientôt trois semaines et qui réclament de meilleures conditions de travail et un réajustement de leurs salaires. « Les lycées de la ville sont solidaires aux autres établissements publics et aux professeurs", a expliqué le censeur du lycée national Philippe Guerrier du Cap-Haïtien.

Ce lundi 3 février, les lycéens du Cap-Haïtien et de Petit-Goâve sont  dans les rues en solidarité aux professeurs en grève depuis bientôt trois semaines et qui réclament de meilleures conditions de travail et un réajustement de leurs salaires. « Les lycées de la ville sont solidaires aux autres établissements publics et aux professeurs", a expliqué le censeur du lycée national Philippe Guerrier du Cap-Haïtien.

Des centaines de lycéens capois ont investi le macadam et ont demandé aux écoliers des établissements privés de se joindre à eux.  Tandis que les enseignants des lycées de Petit-Goâve se sont réunis dimanche dernier afin d’annoncer un arrêt de travail de deux jours et une manifestation pour les jours à venir.  La grève a débuté ce lundi 3 février pour prendre fin ce mardi 4 février. Une manifestation sera organisée ce mercredi 5 du mois en cours dans la cité de Faustin Soulouque et de Danny Laferrière.

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)