INSERTION DEMANDEE

M. Yves Cajuste

Directeur de Infohaiti.net

M. le directeur,

Je viens d’être alerté par  l’un des membres fondateurs de “Haitian Politics” qui publia certains de mes articles, sur autorisation expresse, et parmi lesquels figure celui intitulé: Sept symboles ou significations du drapeau haïtien.

                Je suis resté sidéré de votre légèreté professionnelle et légale après avoir lu et relu mon article tel qu’il a été républié sur votre site infohaiti.net, sans autorisation et sans nom d’auteur.  C’est impensable et absolument illégal pour plusieurs raisons:

Vous avez républié mon article sans avoir consulté le site Haitian Politics ou tout autre source valable ou moi-même;

Vous avez républié mon article sans y faire figurer mes nom et prénom comme auteur de l’article, faute professionnelle grave contre le respect du droit d’auteur;

Vous avez travesti le sens et l’orientation le sens , l’orientation éducative et patriotique de l’article en le publiant sous la rubrique: Politique.  Non monsieur!  Mon article peut être rangé sous une rubrique d’Education Politique et Patriotique.

Vous avez déformé mon style et l’esprit de mon article en lui donnant un autre titre de votre choix en employant l’article défini pluriel:”Les” comme premier mot du titre réel.  Ce n’est pas à moi de vous faire la leçon sur les raisons logiques pour lesquelles cet article défini a été évité en rédigeant l’article;

Vous avez commis ainsi un délit un délit d’usurpation de propriété intellectuelle en changeant le titre de mon article et en l’utilisant pour illustrer une publication commerciale.  Mon article n’a aucun caractère commercial.  Si toutefois vous l’avez utilisé à des fins de progadande commerciale, alors vous comprendrez les conséquences légales auxquelles une telle action vous expose.

Par conséquent, je requiers de vous la publication de cette lettre de protestation sur la même page de votre site dans le meilleur délai et de ne plus républier aucun de mes articles sans mon autorisation sur votre site sus-mentionnée ou sans faire état de la source qui vous a servi de référence.  Car le but de mon article, Sept symboles ou significations du drapeau haïtien, est un appel au réveil de la dignité et du sens patriotique effrités du peuple haïtien.  Mon article a été publié même en Suisse sur autorisation.  Chaque 18 mai Radio Quisqueya en donne lecture sur ses ondes.  A aucun moment, ses professionnels  ont omis de citer mon nom comme auteur de l’article.  Quelles sont les raisons qui vous poussent à modifier le titre de mon article, à le publier sans nom d’auteur, alors que vous prédez être être des professionnels de l’information?

 

                                                                             Rigobert Carty, av.

                                                                             Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                                                                             Miami le 25 Juin 2017.

L'ARTICLE EN QUESTION

7 symboles ou significations du drapeau haïtien

Par Me Rigobert  Carty
De tous les symboles créés par l’homme dans son ardent désir de représenter sur le plan concret les idées forces qui l’animent et le guident, le drapeau est celui qui contient le plus de significations.  Quelles sont celles de notre bicolore?  A mon avis, notre drapeau comporte sept significations que je pourrais considérer comme majeures.

Première signification

La première signification du drapeau haïtien est celle de la réconciliation. Pendant la guerre de l’indépendance, l’armée indigène se battait en bandes dispersées..  Les Petit-Noël, Sans-souci, Lamour Dérance…, tous des chefs de bande, refusèrent obstinément de se soumettre à l’autorité de Dessalines.  Il fallait une stratégie unitaire des généraux indigènes tels que Christophe, et Philippe Guerrier pour ramener à la raison ces éléments de discorde dont l’action nocive pouvait retarder pour longtemps l’issue de la lutte contre les Français.  La soumission de ces chefs de bande ainsi que le ralliement de Pétion dans les rangs de l’armée indigène ayant  à sa tête Jean-Jacques Dessalines comme général en chef constituent un acte de haute portée historique.  C’est le premier acte de réconciliation sincère posé dans notre histoire.  Cette stratégie unitaire devait conduire à l’Arcahaie les officiers indigènes de l’Ouest et des quartiers voisins pour la création d’un drapeau spécial pour l’armée indigène le 18 mai 1803.

Deuxième signification

La deuxième signification du drapeau est celle de la liberté.  Sans entrer dans les controverses historiques relatives aux couleurs de notre drapeau et à ses différentes positions par rapport à la rampe, notre “oriflamme à deux tranches”est le symbole vivant du souffle puissant de la liberté qui animait l’armée indigène dans sa lutte contre les hordes de Napoléon Bonaparte.   Aussi, à chaque fois que nous voyons flotter le drapeau haïtien, il représente l’effort et les sacrifices  consentis par nos ancêtres pour vivre libre ou mourir, tout en refusant la domination d’aucun autre peuple sur cette planète.  L’épopée fulgurante de Vertières a été conduite et menée au succès au nom de la liberté.  Car, après le 18 novembre 1803, le soleil d’Haïti luisait sur deux catégories d’hommes: les morts et les libres.

Troisième signification

La troisième signification de notre drapeau est celle  l’indépendance nationale.  L’indépendance est le fondement politico-juridique de la nation haïtienne.  Elle lui confère une personnalité légale afin que ses citoyens puissent assurer son des destin qui devrait être un destin de grandeur.  A chaque fois que le drapeau haïtien flotte sur un édifice public ou privé, national ou international, il indique clairement que Haïti est une nation indépendante et qu’elle fait partie des autres nations, jouissant de son statut politico-juridique.  Aussi, tout acte nuisible  à l’indépendance nationale posé par nous est une souillure portée à notre drapeau..                                                                                                                                                                               2

Quatrième signification

La quatrième signification du drapeau haïtien est celle de l’unité nationale.  Que de déchirements internes causés par notre manque de compréhension dans la gestion politique de notre nation!  Au lendemain de notre  indépendance, la nation fut divisée territorialement.  Pétion régnait dans l’Ouest et Christophe dans le Nord.  Deux tempéraments opposés politiquement et socialement.  Ce qui nous a valu l’existence de deux Etats sur un espace territorial de 28,250 km2: une république et un royaume.  Chacun de ces deux Etats hissait son drap eau, établissait son administration, présentait une vision différente de la chose politique.  Au moment de la disparition de cette division nationale, un seul drapeau flottait sur le sol haïtien redevenu un et indivisible.

Cinquième signification

La cinquième signification du drapeau haïtien est celle de la souveraineté nationale.  La souveraineté et l’autonomie sont deux notions complémentaires.  Cependant, la première a un caractère juridique, la deuxième un caractère administratif.  Par conséquent, être une nation souveraine et autonome, c’est établir, dans les limites de son territoire, les règles et principes de vie pour la pérennité de l’Etat.  Notre drapeau flotte dans l’azur pour indiquer à tous, qu’une fois établis, seuls les fils du pays ont le droit inaliénable et imprescriptible de les modifier dans le but de parvenir à une société plus humaine, plus juste, plus harmonieuse et respectueuse des dr oits de chaque citoyen, surtout le droit à la vie et à la poursuite personnelle du bonheur.

Sixième signification

La sixième signification du drapeau haïtien est celle de l’existence de notre pays en tant qu’Etat.  L’Etat est en quelque sorte une autre forme de pouvoir politique suivant le constitutionaliste George Burdeau.  Il est le support indépendant des personnalités gouvernantes.  L’Etat, suivant l’auteur précité, est le titulaire abstrait et permanent du Pouvoir dont les gouvernants ne sont que des agents d’exercice essentiellement passagers.  C’est le drapeau qui symbolise la continuité et l’autorité dont sont investis les gouvernants.  Par conséquent, le drapeau est aussi le symbole vivant de la continuité de l’Etat.

Septième signification

La septième signification du drapeau haïtien est celle de l’âme nationale.  Tous les idéaux nobles, de grandeur qui ont contribué à faire de nous une nation reconnue et jadis respectée constituent une _expression de la conscience nationale ou de l’âme nationale.  d’après Kern Délince, “en dépit de nos luttes fratricides et nos comportements aberrants, nous avions gardé un certain nombre de traits positifs qui faisaient l’originalité de notre personnalité: Sentiment de l’honneur, amour passionné de la liberté, acharnement très vif à la souveraineté nationale, goût de l’héroïsme, courage physique et moral, croyance en une vocation messianique de la nation haïtienne.”  Qui d’entre nous possède encore ces sentiments!  Hélas, tous ces traits positifs ont perdu de leur valeur.  Il nous faut les réanimer.  Il nous faut retrouver le souffle des grand ancêtres comme aime à le répéter le Professeur Leslie Manigat, ancien président constitutionnel de la République d’Haïti.                                                                                                                                                                        

Souiller le drapeau, l’insulter par des actes de vagabondage, des actes provenant des fils dénaturés, des renégats, c’est aussi souiller l’âme nationale.  En l’espace d’une décade, notre drapeau a été souillé plusieurs fois.  Réfléchissons, méditons sur les conséquences insultantes et honteuses d’une telle situation pour notre malheureux pays.

Que Dieu protège notre chère Haïti et notre drapeau!

 

Miami, le 18 mai 2005.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)