Quelque 3200 Haïtiens, qui vivent principalement dans la région montréalaise, ont jusqu'en juin pour régulariser leur situation, sous peine d'expulsion. Ces citoyens sans statut permanent sont touchés par la levée récente du moratoire fédéral sur les renvois vers Haïti.  Joubert et Rachel Mondésir ont acheté une grande maison à Laval en 2012, après le tremblement de terre en Haïti. Le couple avec deux adolescents a choisi le Québec parce qu'il y avait de la famille.

Plus de 6 millions d’Haïtiens  soit près 60 pour cent de la population - vivent avec seulement deux dollars par jour et  20 pour cent des plus riches détiennent 64 pour cent du revenu total du pays.

PORT-AU-PRINCE, le 11 Décembre, 2014 -  Un nouveau rapport publié aujourd'hui par l'Observatoire national de la pauvreté et l'exclusion sociale (ONPES) et la  Banque mondiale souligne l’importance d’une croissance plus inclusive pour  accroître l'accès aux services de base, les moyens de subsistance et la protection sociale pour les pauvres en Haïti, comme meilleur moyens pour accélérer la réduction de la pauvreté dans le pays.

On ne peut s’empêcher de comparer Haïti à la République dominicaine toute proche. Pourtant, les deux destinations n’ont pas grand-chose en commun. Hormis une île commune et un petit bout de passé identique. La comparaison s’arrête là.  Car pendant que la République dominicaine développait son tourisme, Haïti, notamment à cause de son histoire politique chaotique, d'une situation économique difficile et d'un récent séisme ravageur, avait bien d’autres chats à fouetter.

Hôtel Royal Oasis à Pétionville (Photo de Jean ThéartHôtel Royal Oasis à Pétionville (Photo de Jean ThéartPrès de 16 mois après l’inauguration de Royal Oasis, Jerry Tardieu et les nombreux investisseurs de « l’hôtel  5 Etoiles » de la Rue Panaméricaine à Pétion-Ville ne regrettent pas d’avoir tenté un pari à la fois risqué et audacieux : celui d’investir  41 millions de dollars dans un pays qui a connu plus de deux décennies d’instabilité politique. Et ce n’est pas le séisme dévastateur du 12 janvier (soit 4 mois après le lancement de la première phase du projet le 9 septembre 2009) qui viendra ébranler leur foi dans l’avenir d’un pays véritablement à risques. 

 

Participation d’Haïti au salon mondial du Tourisme à BerlinPort-au-Prince, jeudi 6 mars 2014.-À la tête d’une délégation composée de représentants de l’Association Touristique d’Haïti et d’entrepreneurs du secteur de l’Artisanat haïtien, la Ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin est arrivée, mercredi 5 Mars, à Berlin,  en vue de mettre en valeur les richesses touristiques d‘Haïti au Salon ITB. Au cours de sa participation au premier salon mondial du Tourisme, la délégation haïtienne s’est déjà entretenue, entre autres, avec la AIDA Cruises (Une société allemande du secteur du tourisme, principalement présente dansle secteur des croisières maritimes).

 

Centre Communautaire de Kay Kok Mme Stéphanie Balmir Vildouin, Ministre du Tourisme, s’est rendue à l’Ile-à-vache vendredi dernier en vue de continuer les pourparlers avec la population sur l’implémentation du projet touristique de l’Ile. Elle a expliqué aux populations de l’Ile que le projet n’a  rien  à avoir avec leur déplacement. Elle a  rassuré la population que la Direction Générale des Impôts est déjà prête à  inventorier toutes les maisons de l’Ile en vue de donner un titre à chaque propriétaire. (RADIO LUMIERE)

Port-au-Prince, mercredi 27 novembre 2013.- Le Ministère du Tourisme (MT) a présenté, ce mercredi 27 novembre, le bilan des différentes actions entreprises dans le domaine de la formation touristique et hôtelière durant l'année fiscale 2012-2013. L'ouverture d'un Institut de Formation Hôtelière et Touristique (INFORHT) dans le Sud, l'application de nouveaux plans de cours dans les écoles hôtelières, l'élaboration d'un programme de formation continue, la formation d'inspecteurs, de réalisations signalées par la Direction de la Formation du Ministère lors d'une matinée de porte ouverte à l'hôtel le Plaza.

Les ministre Rose Anne Auguste et Stephanie Villedrouin (Photo de Francky Labossiere)Les ministres Stephanie B. Villedrouin du Tourisme, Rose Anne Auguste chargée des Droits de l’Homme et de la lutte contre la pauvreté extrême ainsi que Carl Jean-Louis, Chef de cabinet du Premier Ministre Laurent Lamothe participent depuis ce matin à un séminaire de formation  sur le Leadership à l'Ecole de Gestion (Sloan School of Managament) dans le cadre du programme Haïti-MIT Initiative. Plus d'une cinquantaine de leaders et dirigeants de grandes entreprises américaines et étrangères participent à ce séminaire de deux jours au Massachusetts Institute of Technology (MIT). 

 

Dr Valentin Abe à Boston, Me Marjorie Brunache et Michelle Roden ConwayA l'initiative du Consulat d'Haïti en Nouvelle-Angleterre, Dr Valentin Abe a prononcé ce lundi au local de ladite institution au centre-ville de Boston une conférence sur l'aquaculture en Haïti. Arrivé dans notre pays pour des études postdoctorales, il y a 18 ans, cet ivoirien d'origine est propriétaire de Caribbean Harvest, la plus grande entreprise de production de poisson Tilapia dans la région des Caraïbes. Le succès de sa réussite: " Dans un pays où l'on a besoin de tout, les possibilités d'investissements sont énormes dans tous les domaines" a fait savoir ce spécialiste en aquaculture gradué de l'Université d'Auburn (Alabama, sud des Etats-Unis).

 

Ce budget évalué à 126 milliards de gourdes prend en compte les grands axes prioritaires de l'administration en place. Suivant les explications du grand argentier de la république les autorités haïtiennes prévoient un taux de croissance de l'ordre de 4 pour cent avec à la clé des mesures de renforcement favorable à l'éclosion des PME,  moteur de toute économie a signalé le ministre des finances.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)