Le ministre de l’Économie et des Finances, Yves Romain Bastien, et le Conseil d’administration de la BRH au Sénat de la République, le 8 mars 2017. / Photo : J. J. Augustin

Le Sénat de la République a reçu ce mercredi 8 mars 2017 en séance spéciale le ministre de l’Économie et des Finances Yves Romain Bastien ainsi que le Conseil d’administration de la Banque de la République d’Haïti (BRH) autour de la question relative à la dépréciation de la monnaie nationale. Cette séance de questionnement a été l’occasion pour le grand argentier de la République de présenter aux sénateurs visiblement inquiets par la décote de la gourde, l’état de la situation économique du pays.

Port-au-Prince, jeudi 9 Mars 2017 : Le Bureau de Communication de la Présidence rappelle à la population en général et à la presse en particulier que selon les dispositions de l’arrêté présidentiel du 7 Mars 2012, l’adoption du changement d’heure en fonction des saisons est permanente.

Suite à l’approbation de la Banque de la République d’Haïti (BRH), la UNIBANK prend plaisir à annoncer au public avoir fait l’acquisition des opérations de la Scotiabank en Haïti. Les deux institutions ont convenu d’établir une relation de  correspondance bancaire, permettant ainsi à la UNIBANK de renforcer, au bénéfice de sa clientèle, son réseau international de correspondants bancaires, le plus important d’une banque haïtienne. Dans le cadre de cette transaction, la UNIBANK maintiendra les quatre (4) succursales de la Scotiabank en Haïti.

Contrairement à Michel Martelly qui avait bénéficié des largesses de la communauté internationale et de la manne des fonds PetroCaribe, Jovenel Moïse, qui devra prêter serment dans un mois n’aura pas toutes ces marges de manœuvre pour mettre à exécution ses promesses. Il aura les mains liées, de l’avis de Kesner Pharel et de Thomas Lalime qui participaient ce jeudi à l’émission Panel Magik sur les ondes de Radio Magik 9. Les économistes, qui ont dressé un inquiétant diagnostic sur la réalité économique du pays, ont voulu présenter au 58e président d’Haïti la difficile tâche qui l’attend et le ramener sur terre.

La Scotiabank a signé au début de ce mois de décembre une entente avec la Unibank pour lui vendre ses activités en Haïti, a appris InfoHaïti. Pour entrer en vigueur, cette entente doit être approuvée par la Banque Centrale.L'absorption de la Scotiabank va renforcer la part de marché de la Unibank dans le secteur bancaire. Mais, il ne sera pas vraiment  significatif étant donné le faible poids de la filiale locale de la « Bak of Nova Scotia » soit 3% en prenant en compte les trois (3) indicateurs suivants : actifs, dépots, prêts.

L’ingénieur Fritz Joassin, l’expert de la télévision numérique (Photo: Le Nouvelliste)

Par Gérard Junior Jeanty (Le Nouvelliste)
Après avoir été testée récemment, la première chaîne numérique de démonstration du pays, RTNH 10 DTV diffuse actuellement des programmes spéciaux. Celle-ci est une réalisation du spécialiste en broadcasting, l’ingénieur Fritz Joassin, président et directeur général des firmes Electrocom S.A. et Satelcom Haïti Wireless. Rien qu’en deux mois, l’ingénieur Fritz Joassin, interviewé par le journal, dit avoir procédé aux installations et à la mise en opération de la RTNH 10 DTV, la première télévision numérique du pays.

Par Junior Dérismond
P-au-P, 26 déc. 2016 [AlterPresse] --- Les relations commerciales, entre Haïti et la République Dominicaine, ont été mal gérées par l’État haïtien au niveau de la frontière entre les deux pays, critiquent des représentants d’institutions, interviewés par AlterPresse. Il n’y a aucun fléchissement dans la tendance de l’augmentation de l’importation de produits dominicains par Haiti. « 1/3 des produits importés par Haïti des pays étrangers proviennent de la République Dominicaine », souligne l’économiste Bénédique Paul, membre du comité du volet commerce à l’Observatoire binational pour la migration, l’environnement, l’éducation et le commerce (Obmec).

Port-au-Prince - Haïti n'a connu qu'un taux de croissance de 1,4% en 2016, selon les chiffres officiels communiqués mercredi, en raison de la crise électorale qui freine les investissements, et les perspectives pour l'année 2017 sont alarmantes dans le pays le plus pauvre de la Caraïbe. Nous avons un gouvernement qui n'est pas constitutionnel donc les acteurs privés locaux ou internationaux n'ont pas investi de manière considérable, explique l'économiste haïtien Kesner Pharel.

Selon les estimations préliminaires, le Produit Intérieur Brut (PIB) a crû, en volume, de 1.4% en 2016; un taux de croissance nettement inférieur à l'objectif de 3.6% que les autorités s'étaient fixées au début de l'exercice fiscal 2015-2016. Marquée par des turbulences sociales et politiques (mouvements de grèves, mani-festations de rue surtout au premier semestre), l'année 2016 a été plutôt difficile pour les agents économiques.

Un caféier. | Photo : Joe Antoine Jn Baptiste

L’ouragan Matthew de catégorie 4 qui a frappé le Grand Sud (Sud, Sud-Est, Grand’Anse, Nippes) et aussi certaines localités au niveau du département du Centre et du Nord-Ouest, les 3 et 4 octobre 2016, a causé des dégâts considérables au niveau du secteur agricole notamment au niveau de la filière café. Pour seulement le Sud et la Grand’Anse, 27 000 ha de café en pleine production ont été dévastés, selon ce qu’a fait savoir au quotidien Le National l’Institut national du café d’Haïti (INCAH).

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)