Barack Obama, Président des Etats-Unis

Le président américain est arrivé ce matin  peu avant 11 heures à Boston où il a pris la parole au traditionnel déjeuner offert par le Greater Boston Council  à l’occasion de la fête du Travail aux Etats-Unis peu de temps après avoir signé à la Maison Blanche un décret qui oblige les entreprises travaillant pour le gouvernement fédéral à offrir  annuellement  à leurs employés jusqu’à 7 jours de congé-maladie payés.  Accueilli sur le tarmac de Logan Airport par le maire Martin Walsh, le Gouverneur Charlie Baker et son  épouse Lauren, Barack Obama était accompagné de son ministre du travail Thomas Pérez et deux leaders nationaux du syndicalisme américain Randi Weingarten (présidente de la Fédération américaine des Educateurs)  et Mary Kay Henry (présidente de la Service Employees International Union).

A la table d’honneur de ce diner offert par le Greater Boston Council on remarquait la présence du Maire de Boston, les sénateurs (fédéraux) Ed Markey et Elizabeth Warren et le Prosécuteur Général du Massachusetts Maura Tracy Healey.

“J’ai choisi de faire le déplacement à Boston car le Massachusetts est toujours à l’avant-garde des conquêtes sociales en faveur de la classe moyenne” a reconnu le président Obama en référence à la nouvelle loi approuvée par voie référendaire sur les congés payés en cas de maladie et la récente decision du maire Martin J Walsh d’offrir  six (6) semaines de congé parental rémunéré aux employés non-syndiqués de son administration.

La Fête du Travail (importante date dans le calendrier politique des Etats-Unis) a offert l’opportunité au “Démocrate en Chef” d’évoquer mon seulement le rôle combien signifiquatif des syndicats dans de nombreuses conquêtes socio-économiques en faveur de la classe moyenne mais aussi de rappeler les retombées de la politique économique de son administration à un moment où dix-sept (17) candidats républicains sont engages dans un marathon pour le succéder à la Maison Blanche en Janvier 2017.

“Je suis arrive au pouvoir en pleine récession. Plus de 7 ans après, notre pays est en pleine croissance économique à cause de l’ingéniosité de nos travailleurs. Nous avons relancé notre économie sur des bases plus solides et les résultats sont probants: plus de 13.1 millions d’emplois créés avec une industrie manufacturière revigorée” a rappelé Barack Obama à des supporteurs enthousiates du monde syndical en plein déclin aux Etats-Unis par suite des délocalisations de nombreuses industries vers l'Asie notamment. En effet, selon une étude de Pew Research, le taux de syndicalisation est passé de 35% en 1954 à 11% l'année dernière.

Toutes nos conquêtes sociales portent l’empreinte de nos braves syndicalistes que ce soit pour l’assurance santé, la sécurité sociale, l’aide médicale, les plans de retraite” a déclaré le président américain s’adressant à près de 800 invités triés sur le volet parmi les activistes du parti démocrate du Massachusetts.
Le discours du président Obama ce matin au Parc Plaza Hotel à l’occasion de la Fête du Travail aux Etats-Unis était très politique et très ciblé dans la mesure où dans certains extraits il dressait carrément les contrastes entre l’idéologie des partis démocrate et républicain sur le plan économique.

“Ils veulent se faire passer pour des défenseurs de la classe moyenne alors qu’ils mènent une guerre sans merci contre les mouvements syndicaux. L’un des candidats ( je me garde de citer le nom ce matin mais vou pouvez clairement l’identifier) arrive même à vanter son combat contre les conventions collectives dans l’Etat où il est gouverneur” a lancé d’un rire moqueur Barack Obama “très heureux de ne pas figurer sur les bulletins de vote” pour les présidentielles de l’année prochaine.

Le discours du Président Barack Obama dans son intégralité.

President Obama à Boston à l'occasion de Labor Day from Yves Cajuste on Vimeo.

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)