Depuis trois (3) jours environ, la ville des Cayes et ses environs sont plongsés plongent dans l’obscurité  totale. Aucun représentant de l’institution n’est intervenu dans la presse locale pour fournir des explications aux abonnés. Les représentants des organisations de défense de droits humains sont très remontés par cette attitude insouciante des responsables de l’EDH  qui, disent-ils, agissent avec un mépris total pour la population.

Yonel Myrtle, Directeur exécutif de Réseau du Sud pour la Défense des Droits Humains (RSDDH) annonce qu’il va entrer en contact avec les autorités départementales de l’EDH tant au niveau local que national pour s’enquérir sur cette question.
D’un autre côté, Yonel Myrtil se dit étonné  de la diminution insignifiante des prix des produits  pétroliers. Il estime que  si le baril de pétrole brut  connait une baisse considérable sur le marché international, il faut absolument que les produits pétroliers connaissent une baisse raisonnable. « “Retirer 20 gourdes sur un gallon de la gazoline ne veut rien dire dans l’état actuel des choses », ajoute Yonel Myrtile.

Selon Gédéon Luc Gedinor, responsable d’une organisation de Formon, section communale de Chantal, le choléra refait surface dans la zone. Il a  fait savoir que depuis le mois de novembre, plusieurs personnes sont atteintes de choléra.
 Mr. Gédéon indique  que puisque la zone n’a pas de centre  de santé, les parents des malades sont obligés de payer 1500 gourdes à un taxi pour se rendre aux Cayes. « Pas d’eau potable et seulement 5 pour cent de la population possède une latrine », affirme Mr Gédéon.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)