Chavannes Jean-Baptiste, directeur exécutif  du MPP (Mouvman Peyzan Papaye)Depuis jeudi dernier se tient à Sao Paolo (Brésil) la réunion des mouvements sociaux de l’Amérique latine et des Caraïbes à laquelle participent 160 délégués en provenance de 21 pays de la région. Notre pays est représenté à ce forum de 5 jours par des responsables de quatre (4) organisations du «mouvement altermondialiste » dont l’économiste Camille Charlmers du PAPDA (Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif)  et M. Chavannes Jean-Baptiste, directeur exécutif  du MPP  (Mouvman Peyzan Papaye).

Chavannes Jean-Baptiste, directeur exécutif  du MPP (Mouvman Peyzan Papaye)Depuis jeudi dernier se tient à Sao Paolo (Brésil) la réunion des mouvements sociaux de l’Amérique latine et des Caraïbes à laquelle participent 160 délégués en provenance de 21 pays de la région. Notre pays est représenté à ce forum de 5 jours par des responsables de quatre (4) organisations du «mouvement altermondialiste » dont l’économiste Camille Charlmers du PAPDA (Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif)  et M. Chavannes Jean-Baptiste, directeur exécutif  du MPP  (Mouvman Peyzan Papaye).

«Au cours de ce forum, nous allons analyser la conjoncture politique latino-américaine et surtout la crise économique, alimentaire et climatique qui affecte les pays les plus pauvres de la région par suite de l’application d’un capitalisme tourné uniquement vers le profit sans prendre en considération les besoins des populations ….. » a lâché Chavannes Jean-Baptiste que nous avons rencontré mercredi soir à l’aéroport international  de Miami en route pour le Brésil.
Pendant une bonne demi-heure, Chavannes Jean-Baptiste devait nous étaler, tout souriant, cette conviction qui fait de lui, depuis 40 ans à l’échelle nationale et internationale, un représentant authentique du mouvement paysan haïtien.

Pour Chavannes, il n’y a pas de pire du développement durable que la Zone de libre-échange des Amériques (la ZLEA) voulue par les grands pays du nord dont les Etats-Unis et le Canada .  Dans l’ALBA (Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique) lancée par l’ex-président vénézuélien, Hugo Chavez, il y voit non pas une alternative mais la voie sûre vers un développement qui tiendra compte des paysans et des plus vulnérables qui vivent dans les conditions infrahumaines dans les bidonvilles.

«Il est clair que l’ALBA est l’alternative pour changer la vie des travailleurs et des paysans. Alors, il faut réfléchir, discuter sur l’intégration de nos mouvements sociaux dans ce traité. Cela nous permettra de travailler directement avec les gouvernements » souhaite Chavannes Jean-Baptiste qui en profite pour partir en guerre contre la production d’agro-carburants, véritable menace, dit-il, à la sécurité alimentaire.
Dans cette interview à Caméra Mosaïque (Ch. 283, Comcast du Massachusetts), le directeur exécutif  du MPP  (Mouvman Peyzan Papaye) a annoncé pour le 25 Mai prochain une pétition contre la présence de la Minustah en Haïti et le flou entourant de récents contrats d’exploitation de nos ressources minières.

Le MPP  (Mouvman Peyzan Papaye) 40 ans après ?
Sa réponse a été directe pas celle d’un politicien ou même d’un politique. «Des acquis, il y en a beaucoup mais globalement, notre mouvement a été un échec car les conditions de vie » reconnait Chavannes Jean-Baptiste qui précise que « cela a fait l’objet de sérieuses réflexions et de débats approfondis » à l’occasion du 40ème anniversaire du MPP  (Mouvman Peyzan Papaye) au mois de Mars dernier.
«Pour changer la vie des masses paysannes, il faut changer l’Etat  en occupant les espaces du pouvoir» a conclu Chavannes Jean-Baptiste qui annonce des consultations prochaines avec des forces politiques à l’échelle nationale tout en rejetant des alliances avec ce qu’il appelle «la gauche politique traditionnelle»


Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)