Réactions du Sénateur Jocelerme Privert, du député Abel Descolines et d’Eric Pierre, représentant d’Haïti à la BID.
Comme dit la chanson, chantez, avoir mal, etre triste mais, chantez. C'est ce qui s'est dégagé de l'émission Ranmase de samedi dernier sur Caraibes FM. Les panélistes, techniciens dans leur domaine, avaient préféré voir le verre à moitié rempli plutôt que de le voir à moitié vide (Frantz Liauthaud) même si Steven Benoit croit avoir déjà entendu ces chansons et que le juriste, spécialiste en droit de l'homme, Gédéon Jean déclare noter des failles dans le démarrage qui peut à terme causer l'échec du projet Reconstruction (Haiti) auquel les responsables haïtiens veulent donner un nouveau souffle après l'échec de l'expérience Clinton (CIRH).

Réactions du Sénateur Jocelerme Privert, du député Abel Descolines et d’Eric Pierre, représentant d’Haïti à la BID.
Comme dit la chanson, chantez, avoir mal, etre triste mais, chantez. C'est ce qui s'est dégagé de l'émission Ranmase de samedi dernier sur Caraibes FM. Les panélistes, techniciens dans leur domaine, avaient préféré voir le verre à moitié rempli plutôt que de le voir à moitié vide (Frantz Liauthaud) même si Steven Benoit croit avoir déjà entendu ces chansons et que le juriste, spécialiste en droit de l'homme, Gédéon Jean déclare noter des failles dans le démarrage qui peut à terme causer l'échec du projet Reconstruction (Haiti) auquel les responsables haïtiens veulent donner un nouveau souffle après l'échec de l'expérience Clinton (CIRH).

Pierre (Boby) Chauvet, président de l'Association touristique d'Haïti salue l'idée du forum de la semaine dernière au Karibe Convention Center mais souhaite que les projets envisagés prennent aussi en compte les spécificités des provinces pour que les réalisations ne se concentrent pas seulement dans la capitale. Karl Jean Louis, secrétaire exécutif du conseil consultatif présidentiel pour la Croissance et le Développement s'est félicité d'avoir pu "réussir" son forum (il en avait la responsabilité) et souhaite que les engagements pris par les investisseurs se matérialisent rapidement pour que les emplois promis par le chef de l'Etat deviennent une réalité.

"Les étrangers en sont sortis satisfaits; ils ont confié qu'ils ont découvert un autre pays par rapport à l'Haiti dont on leur a parlé", a révélé M. Jean-Louis. Le sénateur Steven Benoit qui a confié, dans la foulée, qu'il n'entend plus faire la "guerre" avec le président Martelly a de sérieux doutes sur les retombées de ce forum: "Tout a déjà été dit même la construction d'un hôtel de standard International (Hilton) et pourtant il n'a jamais pu être construit; donc, on doit pas s'enflammer avec l'annonce de la construction de Mariott; on doit attendre pour voir", a indiquee Steven Benoit qui s'est emporté contre le fait que la jeunesse d'aujourd'hui ne dispose d'aucun espace de loisirs alors que du temps de son enfance, il avait l'embarras du choix.

Me Gédéon Jean devait lui toucher une véritable plaie qui constitue le frein au développement harmonieux de ce pays,  à savoir la croissance rapide la population alors que dans le même temps la croissance économique stagne. Bobby Chauvet croit qu'on doit rapidement trouver une solution pour freiner cette poussée démographique qui bloque pratiquement tout plan de progrès économique et social de la nation.  

Nous avons recueilli les réactions de plusieurs participants à cette  conférence sur les possibilités d'investissements en Haït dont celles du sénateur Jocelerme Privert, président de la Commission des Finances au sénat et Eric Pierre, représentant d'Haïti et de l'Argentine à la Banque Interaméricaine de développement (BID) et le député de Mirebalais-Boucan Carré, Abel Descolines.

 
 


 

 

 

 

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)