Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Wright has a deprecated constructor in /home/infohait/public_html/templates/js_avalon/wright/wright.php on line 33

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Browser has a deprecated constructor in /home/infohait/public_html/templates/js_avalon/wright/includes/browser.php on line 135
2ème Forum des Affaires Haïti-Québec : la Vice-Première Ministre du Québec salue les efforts d'Incas Productions dans le renforcement des relations entre Haïti et le Québec
                                                                                     

De gauche à droite :  M. Wilson Laleau,  ministre du commerce et de l’industrie, Mme Nancy Roc, fondatrice et directrice exécutive d’Incas Productions, Mme Line Bauchamp, Vice-première ministre du Québec, Mme Stéphanie Blamir Villedrouin, ministre du tourisme et M. Henri-Paul Bernadin, ambassadeur du Canada en HaïtiSix (6)  exposés sur la reconstruction, trois (3) sur l’agriculture, quatre (4) sur l’éducation,  trois (3) sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (TIC),  cinq (5) présentations spéciales sur la coopération internationale, les jardins botaniques et l’environnement, trois allocutions officielles et une présentation du nouveau plan d’action gouvernemental en vue de revitaliser le secteur touristique ...., tel est en résumé du Forum des Affaires Québec-Haïti qui s’est déroulé à Montreal  les 17-18 Novembre.

De gauche à droite :  M. Wilson Laleau,  ministre du commerce et de l’industrie, Mme Nancy Roc, fondatrice et directrice exécutive d’Incas Productions, Mme Line Bauchamp, Vice-première ministre du Québec, Mme Stéphanie Blamir Villedrouin, ministre du tourisme et M. Henri-Paul Bernadin, ambassadeur du Canada en HaïtiSix (6)  exposés sur la reconstruction, trios (3) sur l’agriculture, quatre (4) sur l’éducation,  trois (3) sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (TIC),  cinq (5) présentations spéciales sur la coopération internationale, les jardins botaniques et l’environnement, trois allocutions officielles et une présentation du nouveau plan d’action gouvernemental en vue de revitaliser le secteur touristique, tel est en résumé du Forum des Affaires Québec-Haïti qui s’est déroulé à Montreal  les 17-18 Novembre.

Organisé par l’entreprise Incas Productions de la journaliste Nancy Roc, cette rencontre a réuni pendant ces deux jours plus de  deux cents (200) hommes d’affaires  canadiens, québécois et haïtiens, les présidents des deux principales associations du secteur privé haïtien (Hervé Denis et Frantz Liautaud), deux ministres du gouvernement Martelly-Conille, deux anciens premier ministres désignés le juriste Bernard E Gousse et l’homme d’affaires Daniel-Gérard Rouzier, l’économiste Wilson Laleau du commerce et de l’industrie et Stéphanie Balmir-Villedrouin du tourisme, le gouverneur de la banque centrale Charles Castel, l’ambassadeur du Canada à Port-au-Prince, Henri-Paul Normandin, une imposante délégation de l’Agence canadienne pour le développement International (ACDI) et du ministère québécois des Relations Internationales.  La séance de clôture de ce forum d’affaires a été rehaussée par la présence de Mme Line Bauchamp, Vice-première ministre du Québec, députée de Bourassa-Sauvé et Ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

Passer de l’humanitaire à la création d’emplois de qualité
Mme Nancy Rox, fondatrice et directrice exécutive d'Incas Productions«Nous sommes ici pour travailler sur des propositions concrètes devant aboutir à la création d’emplois de qualité en Haïti….. Ce n’est pas un événement politico-mondain mais une rencontre entre acteurs économiques intéressés à l’investissement direct dans un pays où on offre d'excellentes opportunités d'investissement» déclarait l’organisatrice Nancy Roc  au lancement des travaux de ce forum  jeudi matin.  Pierre-Richard Casimir, consul général d’Haïti à Montreal et Frantz Liautaud, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie haïtiano-canadienne (CCHIC) ont pratiquement abondé dans le même sens en expliquant les raisons de leur soutien à cette  heureuse initiative d'Incas Productions  de s’impliquer dans cette action citoyenne en vue du développement durable d’un pays qui doit à la fois combler son retard dans la modernité économique et remplacer les maigres structures étatiques qui ont été emportées en quelques secondes par le séisme du 12 janvier 2010.

Le ministre du commerce et de l’industrie, l’économiste Wilson Laleau  semble être prêt à faire face à ces nouveaux défis. «Cette génération est convaincue qu’il en va de l’histoire des peuples comme de celle des individus, qu’il n’y a pas de fatalité et qu’il est possible d’en changer la trajectoire » lança-t-il  aux participants du forum tout en réitérant le message du président Martelly. «Je suis ici pour vous annoncer qu’Haïti est vraiment ouvert aux affaires ». Et pour rassurer les investisseurs potentiels présents à ce forum, le ministre Laleau a pris l’engagement de transformer le slogan « Haiti is open for business » en réalité, le plus vite que possible et annoncé les mesures déjà adoptées par le gouvernement Conille.

«Très bientôt, les formalités d’enregistrement d’une entreprise en Haïti ne dépassera pas 10 jours »
C’est la plus importante information communiquée à ce 2ème Forum des Affaires Québec-Haïti par le ministre Wilson Laleau compte tenu de la lourdeur administrative des différentes entités étatiques impliquées dans la mise en place d’une entreprise.  Pour y arriver, le ministère du commerce et de l’industrie va simplifier les démarches bureaucratiques et mettra à la disposition des investisseurs un registre commercial électronique.
D’autres mesures annoncées par le ministre Laleau : la création de quatre zones économiques intégrées (ZEI) dont le premier représentant un investissement de 1.4 milliards de dollars (Caracol), la mise en place d’une structure d’appui à l’élaboration et l’exécution de plans d’affaires, l’aide aux financements disponibles sur place grâce à un programme de partenariat financier public/privé etc …

 

L’exposé du ministre Wilson Laleau sur les mesures gouvernementales d’incitation à l’investissement a été suivi des présentations sur le thème de la reconstruction faites par Karl Jean-Louis, directeur exécutif du conseil consultatif présidentiel pour le développement et les investissements, Charles Castel, gouverneur de la banque centrale, Frantz Liautaud, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie haïtiano-canadienne (CCHIC), Daniel-Gérard Rouzier, président de la centrale électrique E-Power, Jerry Tardieu, PDG du Groupe Oasis et Greg van Koughnett de Digicel.

Le tourisme fait son entrée au Forum des Affaires Québec-Haïti
La ministre du tourisme, Mme Stéphanie B. Villedrouin«Le tourisme fait désormais partie des thèmes prioritaires du Forum des Affaires Haïti-Québec à la demande de la ministre du tourisme Stéphanie Balmir Villedrouin. Elle  m’a présenté de solides arguments et elle a pu me convaincre » a déclaré Mme Nancy Roc en guise d’introduction à la présentation officielle de la première journée du forum consacrée à un secteur qui représente environ 20% du produit intérieur brut et entre 30 à 32 % de sources d’emplois pour de nombreux  pays des Caraïbes dont la république voisine, la Barbade, la Jamaïque, Trinidad-et-Tobago.

Mise en place d’un Conseil National du Tourisme et d'une nouvelle stratégie de communication et de promotion, renforcement du cadre institutionnel du ministère, d'appui et de soutien à l'investissement pour la rénovation, la reconstruction, et le développement des infrastructures touristiques existantes et futures, telles sont, entre autres, les principales priorités présentées aux participants du 2ème  Forum des Affaires Québec-Haïti par le plus jeune membre de l’équipe gouvernementale Mme Stéphanie B. Villedrouin.

Pour replacer Haïti sur la carte touristique mondiale, des investissements de l’ordre de 150 millions de dollars sont prévus dans  des  régions  prioritaires (Nord, Nord-Est, Côte des Arcadins, Sud,  Jacmel, Bainet, a révélé la ministre Villedrouin. «Pour augmenter l’offre touristique, il faut penser à mettre en place des insfrastructures  portuaires et aéroportuaires » a-t-elle ajouté. Parmi les travaux de grande envergure annoncés par la ministre, il faut mentionner  l’extension de la piste des Aéroports de  Jacmel et Cayes, la réparation du terminal de l’Aéroport International Toussaint Louverture à Port-au-Prince.

De l’avis d’un investisseur qui participait au forum, Haïti était dans les années 70 et jusqu’au début de 80 l’une des principales destinations touristiques des québécois et des canadiens pour des raisons culturelles. Cette sortie de la principale responsable du secteur touristique dans la plus grande ville francophone de l’Amérique du Nord valait donc son pesant d’or. Jusqu’en 1984-185, le circuit Port-au-Prince/Montreal était desservi par plusieurs vols opérés par des compagnies charter. La tâche qui attend la jeune ministre est vraiment rude car certains paramètres échappent au contrôle des autorités gouvernementales.

Les « meilleurs amis » de la communauté internationale qui supportent financièrement nos efforts de développement gardent, aujourd’hui encore, notre pays sur la liste des pays à risque, c'est-à-dire à ne pas visiter. Quel paradoxe. D’autre part, l’épidémie de choléra qui nous est venue de l’Asie du Sud-Est  n’est pas à ranger dans la catégorie de la promotion. Enfin, dans un pays où tout est prioritaire, le budget alloué au ministère du tourisme pourra à peine acheter deux ou trois spots publicitaires sur une chaîne américaine à l’heure de grande écoute. La promotion touristique c’est aussi est surtout la préparation de matériels de promotion (brochures, vidéos) pour les grandes foires touristiques européennes, asiatiques et nord-américaines.

De l’ingéniosité. Il en faudra à la nouvelle équipe du ministère du tourisme. Le potentiel touristique est là. Haïti est unique dans la région de par nos sites liés à notre histoire. Nos richesses culturelles sont incomparables. Pour être réaliste, ne faudrait-il pas penser, dans un premier temps, à encourager les fils du pays vivant à l’étranger à visiter plus souvent la terre natale au lieu de se rendre à Punta Cana, Cozumel ou Montego Bay où les mitraillettes des gangs armés mettent en déroute les autorités établies.

En marge du 2ème Forum des Affaires Québec-Haïti tenu à Montrela les 17 et 18 Novembre, l'ambassadeur du Canada en Haïti, M. Henri-Paul Bernandin a fait le point sur la coopération entre le Canada et notre pays.

Pour terminer cette première partie d’une série de trois (3) reportages qui seront consacrés au 2ème Forum des Affaires Québec-Haïti, nous saluons cette démarche de cette compatriote (Nancy Roc) qui trouve le temps nécessaire pour mettre sur pied une rencontre d’un tel niveau. Les québécois et canadiens présents à ce forum ne nous ont pas caché leur satisfaction. La présence de Mme Line Bauchamp, Vice-première ministre du Québec (deuxième personnage politique) constitue un vibrant témoignage de la crédibilité dont jouit Nancy Roc et sa jeune entreprise Incas Productions . Il est à souhaiter que cette initiative est appréciée à sa juste valeur par les autorités gouvernementales haïtiennes et ses représentants à l’étranger. Quelle est la dernière fois qu'une représentation diplomatique ou consulaire d'Haïti à l'étranger s'est engagée dans une démarche similaire?


 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)