Ronald Baudin, Ministre de l'économie et des finances"Le gouvernement haïtien ne peut plus subventionner les prix des produits pétroliers"  a annoncé ce mercredi le ministre haïtien de l'économie et des finances M. Ronald Baudin lors d'une conférence de presse. M. Baudin explique cette décision par les problèmes budgétaires auxquels fait face le gouvernement et la hausse du prix du brut sur le marché international. "Les subventions du trésor public à ce secteur s'élèvent à 2,6 milliards de dollars pour la période allant de janvier 2010 à nos jours" a ajouté le ministre Baudin.

Ronald Baudin, Ministre de l'économie et des finances"Le gouvernement haïtien ne peut plus subventionner les prix des produits pétroliers"  a annoncé ce mercredi le ministre haïtien de l'économie et des finances M. Ronald Baudin lors d'une conférence de presse. M. Baudin explique cette décision par  les problèmes budgétaires auxquels fait face le gouvernement et la hausse du prix du brut sur le marché international. "Les subventions du trésor public à ce secteur s'élèvent à 2,6 milliards de dollars pour la période allant de janvier 2010 à nos jours" a ajouté le ministre Baudin.

"Les subventions du trésor public à ce secteur s'élèvent à 2,6 milliards de dollars pour la période allant de janvier 2010 à nos jours" a ajouté le ministre Baudin. Suite à cette décision du gouvernement, les prix à la pompe ont grimpé passant de 171 à 195 Gdes pour  la gazoline 95, de 172 à 195Gdes pour la 91 alors que le gasoil sera vendu à 162 Gdes contre 119 Gdes la veille.

Les principaux syndicats du transport en commun ont immédiatement réagi à cette mesure adoptée par le gouvernement moins d'un mois avant la passation de pouvoir à l'équipe issue des dernières élections. Jean-Claude Bourcicault, coordonateur du syndicat des propriétaires de poids lours du sud (SPPLS) la qualifie "d'arbitraire". Ces gens ne pensent pas à la misère du peuple" déclare Jean-Claude Bourcicault qui en profite pour demander à la population de se mobiliser pour faire échec à cette "décision de fin de règne".  Même son de cloche du côté de son collègue de Mirebalais M. Jonel Mérisier qui annonce des consultations avec les autres syndicats du pays en vue, dit-il, "d'une réponse appropriée dans les prochains jours".

De son côté, la direction générale du ministère des affaires sociales a, dans un communiqué rendu public cet après-midi, fixé les tarifs du transport public sur les différents circuits routiers de la région métropolitaine de Port-au-Prince et de ses environs.

L'on doit s'attendre à une répercussion immédiate sur les produits de consommation courante dans un pays où le pouvoir d'achat d'une population active au chômage est extrêmement limité.Une grogne sociale sociale n'est pas donc à écarter au moment où tout le monde attend avec une certaine anxiété les résultats des élections de dimanche dernier.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)