Ranmase/Séisme du 12 janvier : plus rien ne doit se faire comme avant
Dr Réginald Boulos, président de la chambre de commerce et d’Industrie d’Haïti et coordonnateur du forum économique du secteur privé haïtien croit que le 12 janvier, s’il est un drame humain et matériel qui fera date dans les annales haïtiennes, demeure, malgré tout, une occasion unique que le pays ne peut ne pas saisir pour adopter une nouvelle mode de vie, une nouvelle façon de penser pour enfin envisager la modernité.

Ranmase/Séisme du 12 janvier : plus rien ne doit se faire comme avant
Dr Réginald Boulos, président de la chambre de commerce et d’Industrie d’Haïti et coordonnateur du forum économique du secteur privé haïtien croit que le 12 janvier, s’il est un drame humain et matériel qui fera date dans les annales haïtiennes, demeure, malgré tout, une occasion unique que le pays ne peut ne pas saisir pour adopter une nouvelle mode de vie, une nouvelle façon de penser pour enfin envisager la modernitéDr Boulos qui participait à l’émission Ranmase de ce samedi sur Caraïbes FM  a pris l’exemple des dominicains qui sont, aujourd’hui, à des années lumières d’Haïti. L’entrepreneur a présenté les grandes lignes d’un programme de transformation en profondeur de l’Etat priorisant le développement du secteur agricole, la revalorisation du système éducatif haïtien et le remodelage du secteur privé. L’économiste Jean Claude Paulvin de la firme ECOSOF est du même avis mais s’est montré très critique par rapport au système politique et financier haïtien qui ne favorise l’éclosion de nouvelles têtes et de nouveaux groupes d’intérêt.

‘’Il est clair, a dit Jean Claude Paulvin, que nous n’étions pas un pays, nous étions comme une savane et j’avais tellement honte de cette horreur que je m’étais gardé d’intervenir sur les choses et les gens de ce pays depuis quelques temps’’. Jean Claude Paulvin dit prendre la responsabilité de dire que les choix politiques de ce pays sont mauvais depuis des décennies et il est presque normal que nous fassions face aujourd’hui à un problème criant de leadership.

Le troisième intervenant à ce Ranmase (décidément) très technique de ce samedi était l’Ingénieur Christian Rousseau, ancien membre du conseil des Sages et professeur à la faculté des Sciences qui n’est pas d’accord avec l’idée que le pays a une chance, une occasion, une opportunité de repartir pournde bon. ‘’Ce discours n’est pas nouveau ; je l’ai entendu en 1986 après le départ de Jean Claude Duvalier et je crois l’avoir entendu en d’autres occasions mais, en réalité, il n’en est rien’’, a déploré le professeur Rousseau qui a dénoncé l’Etat prédateur qui cherche, malgré le chaos, à maintenir le système ‘’pese souse’’ d’avant. ‘’Il n’y a pas une vision claire de l’avenir et aucun du groupe au pouvoir ne semble intéresser à ce que ça change’’, a encore dit Christian Rousseau qui est aussi amer contre la classe politique qui n’a proposé aucune alternative viable au débâcle actuel.

Les trois invités sont toutefois d’avis que les élections doivent quand même se tenir à la fin de l’année pour renouveler le paysage politique actuel. Jean Claude Paulvin souhaite toutefois que le peuple réagisse moins par émotion pour choisir sur la base d’une conviction fondée sur les priorités de l’heure et les grandes attentes. ‘’Le peuple qui est sous des tentes de fortune au Champ de Mars se rend évidemment compte des conséquences de ses choix fantaisistes ; je parie qu’il ne refera pas les mêmes choix’’. Pour terminer sur une note économique, comme l’émission avait débuté, Jean Claude Paulvin ne croit pas que les 11.8 milliards de dollars sollicités par la communauté internationale pourront répondre aux défis de la reconstruction. Reginald Boulos lui-même compte soumettre la semaine prochaine la proposition du secteur privé au chef de l’Etat tout en espérant qu’il va l’inscrire dans le document final qui sera présenté aux bailleurs de fonds à la réunion du 31 Mars au siège des Nations Unies.

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)