C’est demain après-midi (5:00pm-7:00pm) qu’aura lieu à l’auditorium du lycée de Milton la projection d’un documentaire sur les programmes d’immersion française dans les districts scolaires de Milton et de Holliston, les deux seules villes de l’Etat du Massachusetts où une éducation bilingue publique est offerte aux enfants.

Roger SavainJ’ai rencontré Roger Savain* pour la première fois en juin 1999 à Aix-en-Provence, dans le sud de la France, à l’occasion du IXème colloque international des études créoles. J’avais entendu parler de lui dans le milieu des praticiens de la langue,  surtout des Américains qui voulaient apprendre le créole haïtien et qui disaient du bien de lui comme praticien de la langue, traducteur et interprète hors pair, mais je n’avais jamais eu la chance de le rencontrer. On s’est croisé dans le hall de l’hôtel où on était descendu et, ayant regardé l’étiquette qui affichait mon identité, il a tout de suite engagé la conversation avec moi.

D’une manière générale, on désigne sous le nom de langue nationale une langue regardée comme la langue principale d’une nation et le véhicule de son identité culturelle et politique. Par exemple, le japonais peut être considéré comme la langue nationale du Japon car c’est la langue principale du pays et c’est elle qui porte son identité culturelle ; l’allemand peut être  considéré comme la langue nationale de l’Allemagne car c’est la langue principale du pays et c’est elle qui véhicule son identité culturelle.

Whitney HoustonWhitney Houston est morte samedi 11 février à l'âge de 48 ans. C'est son agent, Kristen Foster qui a annoncé la terrible nouvelle sans donner plus de précision sur la cause et le lieu de la mort de l'actrice et chanteuse américaine née le 9 août 1963 à Newark dans le New Jersey.

« Il y a dans la tête de la plupart des gens cultivés, surtout en science sociale, une dichotomie qui me parait tout à fait funeste : la dichotomie entre scholarship et commitment-entre ceux qui se consacrent au travail scientifique, qui est fait selon des méthodes savantes à l’intention d’autres savants, et ceux qui s’engagent et portent au dehors leur savoir.

Plus d’une soixantaine d’écrivains haïtiens, antillais, québécois et français se sont retrouvés en Haïti du 1er au février dernier pour la troisième édition du festival  “Etonnants Voyageurs ‘’, un festival international du livre qui a rendu hommage au poète Georges Castera, l’auteur de ‘’L’encre est ma demeure’’,  thème central d’ailleurs de ce grand rendez-vous littéraire.

Après plusieurs escales en Afrique (Burkina Faso, Cap Vert, Gabon, Tanzanie), en Europe (Danemark), dans l'Océan Indien (Réunion) et dans le Pacifique (Vanuatu), c'est Haïti qui a été choisi pour représenter la Caraïbe dans le cadre du projet “Réseau de festivals de musique ACP” (Afrique, Caraïbes, Pacifique), du 29 au 31 janvier prochain.

Il est important de tracer une distinction claire entre « langue étrangère » et « langue seconde ». En effet, les deux termes se réfèrent à une langue qui n’est pas la langue maternelle de ses locuteurs. Mais, là s’arrêtent les ressemblances entre les deux notions dont les objectifs, les méthodes d’enseignement et les statuts dans la société diffèrent assez profondément.

De tous les pays créolophones de la Caraïbe, Haïti est le seul où a été adoptée par décret une loi autorisant l’écriture du kreyòl dans les écoles et fixant les principes de la graphie de cette langue. C’était en janvier 1980. Sept ans plus tard, en mars 1987, une constitution proclama le kreyòl la langue officielle d’Haïti à égalité avec le français qui jouissait de ce statut depuis 1918 durant l’occupation américaine.

Je n’ai pas bougé de chez moi durant toute cette journée du 12 janvier 2012. Je voulais rester avec moi-même pour méditer sur ce moment absolument inoubliable du 12 janvier 2010 et de l’arrivée d’une catastrophe que certains spécialistes avaient vu venir mais sans pouvoir prédire avec exactitude l’arrivée (la science n’a pas encore atteint cette sophistication, malheureusement). Je savais déjà ce que j’allais faire : écouter les radios haïtiennes sur Internet, mais aussi la BBC, NPR, et France-Culture qui avait annoncé deux émissions sur le deuxième anniversaire du séisme.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)