Kimberly S Felix

C’est sous le thème « Toujours plus loin, encore plus haut pour réaliser notre rêve », qu’a eu lieu, le samedi 29 août écoulé, le couronnement de Miss Kimberley Stéril-Félix, au très prestigieux Théâtre Léonard da Vinci à Montréal, comme la nouvelle Miss Beauté Noire Internationale. Cet évènement culturel Organisé sous le leadership de Mme Laurette Midy a eu un succès qu’on pourrait être qualifié d’acceptable. Ce concours était ouvert à toutes les jeunes femmes de la race noire sans distinction de pays mais la majeure partie des participantes sont d’origine haïtienne. Des personnalités du monde des arts, de la culture, des affaires, et de la presse en général, venues d’un peu partout de l’Amérique du Nord, de l’Europe et de la Caraïbe, ont contribué à la réussite de cette soirée riche en couleurs et en saveurs. La ville de Montréal était représentée par le président du Conseil Municipal, un Québécois d’origine haïtienne, M. Frantz Benjamin.

Il faut dire que Miss Beauté Noire Internationale n’est pas un concours de beauté à proprement parler. C’est, selon la PDG de cette institution, un concours basé sur l’intelligence, la compétence, la personnalité et la beauté. Encore, faut-il entendre par là, la beauté intérieure des participantes.

Cette soirée de couronnement a mis un cachet tout particulier sur la culture, ce qui a permis aux participantes de briller de tous leurs éclats.  Malgré leurs jeunes âges, 17 à 25 ans, ces jeunes femmes qui ont pris part au concours font preuve de maturité, non seulement dans leurs attitudes, mais aussi et surtout dans la connaissance de leur milieu et du monde.

Dans son discours de circonstance, Mme Carline Joseph Guillaume, elle-même détentrice de nombreuses couronnes du même genre dans les années 80, et qui est à la fois la marraine des concurrentes et porte-parole de Miss Beauté Noire Internationale, a souligné, le difficile cheminement  qui a conduit à la soirée de couronnement. Elle a, en un mot, fait l’exposée de la méthodologie qui a abouti aux succès de la soirée en mettant l’accent sur le sens de responsabilité inculqué aux jeunes participants durant les mois de préparation. L’émotion et l’expression de reconnaissance étaient visibles dans les yeux des filles qui l’ont couverte d’affection à la fin du discours. Mme Joseph Guillaume en a profité pour rendre un hommage public à son mari, M. Godfroy Guillaume, qui lui aussi a reçu une plaque d’honneur de l’organisation.

Cette constatation a été faite pendant la période de présentation des figures emblématiques et historiques qui ont marqué les contestantes, lorsqu’elles devaient répondre aux questions tirées au sort. A cette occasion, bien qu’elles fussent toutes à la hauteur, la gagnante a surpris tout le monde répondant de façon magistrale sur la solution qui s’impose au problème de vivre-ensemble des Haïtiens. « Haïti, selon Mlle Kimberly Stéril-Félix, n’a pas un problème économique. Tout ce dont les Haïtiens ont besoin, c’est d’apprendre à s’écouter ». Au terme de sa réponse, il était clair que nul autre ne pourrait l’emporter sur elle. Sa performance artistique  a été exécutée à la perfection.

Accompagnée d’un danseur professionnel, Kimberly a électrisé la salle dans une série de danses allant du compas au rara. Elle a gagné haut la main le concours. En plus de la couronne de Miss Beauté Noire qu’elle a obtenu, elle a été élue Miss Sympathique par ses pairs, ce qui lui a valu un trophée de plus. Kimberly Stéril-Phélix est étudiante en Administration au Collège de Maisonneuve. Sa personnalité historique préférée est Nelson Mandela

Elle a été couronnée par  Miss Haïti Univers 2014, Christie Désir, une autre virtuose du monde noir qui a représenté Haïti avec brio.

Miss Beauté Noire International Canada 2015, Kimberly Stéril- Félix a été consacrée Ambassadrice de World and Action, Inc., une organisation non gouvernementale qui travaille dans le domaine de la prévention des abus sexuels sur enfants. Elle a également obtenu de Royal Oasis, principal sponsor du concours, un séjour complet d’une semaine à Haïti.

On ne saurait passer sous silence la performance hors pair de très jeunes artistes Québécois et Haïtiens qui ont participé à la page artistique du couronnement, parmi lesquels : Talitha Laguerre qui a écrit et chanté la chanson-thème de Miss Beauté Noire International Canada 2015. Elle est une étoile montante qui ne tardera pas à se faire connaître dans le monde. Il y a eu aussi le trio, Mark Ainsley, Shamyr et Bryan, qui a fasciné l’auditoire dans une musique de rap à vous couper le souffle. David Mezy et Salomon Fortuné du groupe POETI_K Duo qui se veut un alliage entre poésie et chanson. Ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes. On ne saurait négliger de mentionner la participation du jeune fils de la PDG qui a aussi tenu en haleine la salle dans un morceau original de danse électrique.

On se sentait déjà dans une ambiance culturelle de grande envergure lorsque RozAgnès Carmikel Guillaume, âgée seulement de 15 ans interprétât une chanson tube de Etta James qui s’intitule : « At last », et qui a été écrite en 1941. Cette jeune fille, qui est extrêmement talentueuse a un avenir très prometteur dans le domaine du showbiz.

 Mais les maîtres de cérémonie: Patricia Demers et Jason Chayer méritent un Oscar pour leur performance. A eux deux, ils ont réunis toutes les conditions requises pour être des animateurs de soirées. Ils ont contribué à rendre inoubliable chaque instant, chaque acte, chaque présentation au cours de cet évènement culturel.

 Par ailleurs, nous devons souligner que l’évènement, malgré tout n’était pas sans faille. On pouvait lors des présentations des personnages historiques, projeté leurs images sur l’écran ce qui permettra au public, surtout aux jeunes de se familiariser avec les personnages en question. Le Ministère du Tourisme et celui des Haïtiens vivant à l’étranger ou leurs représentants étaient absents à ce spectacle. C’est, définitivement un manque à gagner pour Haïti qui peine à se redresser dans le domaine touristique. Espérons que les organisateurs du concours et le gouvernement haïtien tiendront compte de cette remarque dans le futur.

 Tout compte fait, Miss Beauté Noire Internationale ou Miss Black Beauty International, Inc. met déjà le cap sur 2016 avec cette fois-ci deux évènements majeurs : le couronnement de Miss Beauté Noire Boston 2016 et Miss Beauté Noire Canada 2016. Après tout, n’est-ce pas son objectif d’aller « toujours plus loin, toujours plus haut pour réaliser son rêve » ?

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)