Mona GuérinL’écrivain et femme de théâtre prolifique et réputée en Haïti et à l’étranger Mona Guérin, qui avait été en 1984 la marraine de ma promotion de philo au Nouveau Collège Bird , s’est éteinte le vendredi 30 décembre 2011 a l’âge de 77 ans des suites d’une maladie qu’elle a courageusement supportée, a-t-on appris avec beaucoup de peine. Journaliste, écrivain, éducatrice assidue, auteur du feuilleton radiophonique très prisé intitulé « woy ! Les voila !!! », Mona Guérin est née a Port-au-Prince le 9 octobre 1934.

 Mona GuérinL’écrivain et femme de théâtre prolifique et réputée en Haïti et à l’étranger Mona Guérin, qui avait été en 1984 la marraine de ma promotion de philo au Nouveau Collège Bird , s’est éteinte le vendredi 30 décembre 2011 a l’âge de 77 ans des suites d’une maladie qu’elle a courageusement supportée, a-t-on appris avec beaucoup de peine.

Journaliste, écrivain, éducatrice assidue, auteur du feuilleton radiophonique très prisé intitulé « woy ! Les voila !!! », Mona Guérin est née a Port-au-Prince le 9 octobre 1934.

Joviale, toujours souriante, vivante, humaniste, altruiste, discrète, courageuse et exceptionnelle, cette femme-modèle de nature simpliste et réservée a eu un parcours dans l’éducation et dans le domaine du théâtre et de l’animation radiophonique qui lui vaut la renommée et l’estime qu’elle a des haïtiens, de ses fans, de ses admirateurs et de son pays qu’elle a tant aimé.

Mona Guérin était de cette catégorie de nationaux qui ont cru en la culture authentique de notre chère Haïti et qui se sont dévoués avec leurs énergies pour rester haïtiens et fiers de l’être. C’était une femme à part entière, une bonne conseillère, une mère de famille extraordinaire.

Entre les années 60 et les années 90, Mona Guérin se partageait inlassablement entre sa vie familiale, son œuvre artistique et radiophonique, son métier d’écrivain et celui d’institutrice a l’Institution Au Galop. Figure marquante de la culture haïtienne, femme de grand cœur, elle réalisait dans le domaine de l’éducation et de la culture des œuvres qui parlaient d’elles-mêmes.                       

Parmi les œuvres de Mona Guérin, nous pouvons retenir : sur les vieux thèmes (poésie, 1958), Le coin de Cécile (chronique hebdomadaire dans Le Nouvelliste, 1961-1965), L’oiseau de ces dames (théâtre, 1966), Les cinq chéris (théâtre, 1969), La pieuvre (théâtre, 1971), Chambre 26 (théâtre, 1973), Ces dames gardent la ligne, Variations sur un mot, Jakotte et Monica (émissions dominicales sur Radio Métropole,(1972-1982), Sylvia (théâtre, 1974),La Pension Vacher (théâtre, 1976) 150 sketches de l’émission Gala de Galerie écrits pour Télé Haïti (1977-1981), Mi-figue Mi-raisin (Nouvelles, volume I,1980), Mi-figue Mi-raisin (Nouvelles, volume II, 1989) et de nombreux articles de presse.

Elle a su, dans les 950 épisodes de son feuilleton «  woy ! Les voila !!! », illustrer la vie quotidienne, les us et coutumes de la bourgeoisie haïtienne. Bref son œuvre théâtrale décrit la société haïtienne avec ses tares et ses préjugés. Ce n’est donc pas sans raison que les haïtiens sont unanimes à reconnaître qu’avec le départ de Mona Guérin, le théâtre haïtien perd l’un de ses  plus talentueux créateurs.  

Elle a été bénéficiaire d’un grand nombre de distinctions au nombre desquelles : Bourse du Conseil des Arts du Canada offerte à l’Amérique Latine (1959), Palmes académiques du gouvernement français au grade de chevalier (1983), Secrétaire de l’association de langue française (1974-1980), Membre du Jury international au Vème   festival de la Francophonie (Evy-France, 1990-1991).

   Ce jour du vendredi 30 décembre 2011, Mona Guérin nous quitte à l’âge de 77 ans en laissant, certes, derrière elle des œuvres qui la rendront immortelle. Mais sa disparition est une grande perte pour le pays.    

                                                                                             

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)