Mimerose P BeaubrunNotre compatriote Mimerose P. Beaubrun est l'une des lauréates du 13ème Salon du Livre insulaire 2011 qui s’est tenu du 20 au 24 août à Ouessant, en Bretagne, France.   Mimerose P. Beaubrun, auteure du livre Nan dòmi, le récit d’une initiation vodou, paru aux éditions Vents d’ailleurs. Mimerose P. Beaubrun est peut-être mieux connue en Haïti sous le nom de Manzè, l’électrique chanteuse du formidable groupe Racines « Boukman Esperyans ».

Mimerose P BeaubrunNotre compatriote Mimerose P. Beaubrun est l'une des lauréates du 13ème Salon du Livre insulaire 2011 qui s’est tenu du 20 au 24 août à Ouessant, en Bretagne, France.   Mimerose P. Beaubrun, auteure du livre Nan dòmi, le récit d’une initiation vodou, paru aux éditions Vents d’ailleurs. Mimerose P. Beaubrun est peut-être mieux connue en Haïti sous le nom de Manzè, l’électrique chanteuse du formidable groupe Racines « Boukman Esperyans ».

Ce n’est pas la première fois qu’un auteur haïtien gagne un prix littéraire à Ouessant. En 2002, le poète Jean-Max Calvin a été le premier auteur haïtien à gagner un prix littéraire à ce Salon du Livre insulaire dans la catégorie Poésie pour son recueil La pluie et ses tambours ;  puis, ont suivi, Gary Victor, lauréat dans la catégorie Fiction, en 2003 pour son roman A l’angle des rues parallèles (Vents d’ailleurs) ; en 2004, 3 auteurs (Rodney Saint-Eloi, Lyonel Trouillot et Georges Castera) pour un livre collectif Anthologie de la littérature haïtienne. Un siècle de poésie. (Mémoire d’encrier) ; toujours en 2004, Davertige (Villard Denis), lauréat dans la catégorie poésie, pour Anthologie secrète (Mémoire d’encrier) ; Frankétienne, lauréat dans la catégorie Grand Prix des iles du Ponant, en 2005 ; Robert Berrouet-Oriol, lauréat dans la catégorie poésie en 2010, pour le recueil, Poème du décours (Editions Tryptique).  

Voici ce qu’écrit à propos du livre de Mme Mimerose P. Beaubrun, l’un des membres du jury, M. Anthony Palou :

« Le prix de l’essai du Salon du Livre insulaire 2011 a été remis ex aequo à Mimerose P. Beaubrun pour « Nan dòmi, le récit d’une initiation vodou » paru aux éditions Vents d’ailleurs. Née à Ouanaminthe, au nord-est d’Haïti, Mimerose, Manzè de son nom d’artiste, est diplômée en anthropologie sociale et culturelle. Elle a mené pendant des années des recherches sur le vodou. Ce livre est le récit personnel de sa pratique du vodou, une approche intérieure qui nous familiarise avec les origines de ces rituels ancestraux, leur beauté, leur sens. L’auteur s’adresse à tous, dans une langue poétique et pédagogique. Cette expérience physique et spirituelle d’une mystique ravive en nous nos énergies vitales, notre perception de nous-mêmes et des autres. Ce livre absolument passionnant et accessible nous plonge en des abimes insoupçonnables, celles de nos origines et redonne aux rêves, à la danse et au chant leur pouvoir libérateur. »

Je signale pour terminer que le président du Jury Littérature générale n’était autre que Jean Métellus, le grand poète haïtien bien connu.

Hugues Saint-Fort 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)