Le carnaval 2011 se déroulera du 6 au 8 mars. En prélude à cette grande festivité populaire, une quarantaine de bandes à pied ont participé, ce dimanche, à un concours à l’issue duquel 10 groupes seront sélectionnés ce mercredi. Ces derniers prendront part au défilé des trois jours gras.

Bandes à pieds à Port-au-PrinceLe carnaval 2011 se déroulera du 6 au 8 mars. En prélude à cette grande festivité populaire, une quarantaine de bandes à pied ont participé, ce dimanche, à un concours à l’issue duquel 10 groupes seront sélectionnés ce mercredi. Ces derniers prendront part au défilé des trois jours gras. A l’intersection des rues de la République et Oswald Durand, au Champ-de-Mars, en face du Mupanah, les bandes à pied se sont haletées devant le podium de la mairie de Port-au-Prince, érigé vendredi, à plus d’une semaine du déroulement du carnaval.

Les rythmes de tambours et d'instruments à vents se mêlent et couvrent les voix des petits groupes qui chantent. L’artère du Champ-de-Mars allant de la rue Paul VI (ci-devant rue des Casernes) à l’intersection des rues de la République et Oswald Durand est bondée de monde qui danse, chante, observe.

Tout semble indiquer que le carnaval de Port-au-Prince « Ann selebre lavi » aura lieu du 6 au 8 mars. Le gouvernement central a décaissé 25 millions de gourdes, selon Olson Pierre, responsable de communication et des Relations publiques à la mairie. L’organisation du carnaval doit couter à la municipalité de Port-au-Prince la somme de 90 millions de gourdes, selon un budget élaboré par la municipalité. Les autres 65 millions sont à rechercher auprès du secteur privé des affaires. A une semaine de l’organisation du carnaval, les fonds ne sont pas encore débloqués. « Nous sommes en train de négocier pour trouver les autres fonds », confirme Fresnel Louis, coordonateur adjoint du comité organisateur.

En raison des contraintes budgétaires, trois chars allégoriques défileront sur le parcours.  « Il y aura un char qui montrera les différents plans et maquettes de la reconstruction de Port-au-Prince, dont ceux de la mairie. Un autre char mettra en valeur les figures historiques féminines et celles des militantes féministes contemporaines. Par là, on tiendra à honorer, en particulier, la mémoire des féministes comme Magalie Marcelin, Myriam Merlet et Anne Marie Coriolan, décédées lors du séisme du 12 janvier dernier », indique Alain Augustin, directeur artistique du comité du carnaval. 

En souvenir de ce drame, un spectacle ambulant de costumes, de théâtre, de danse et d’exhibition sera présenté sur le parcours. Axé sur le deuil, la mort, ce défilé est une proposition de la troupe Filipo Baron. L’aire du défilé carnavalesque s’étend de l'ancien Hôtel de Ville (la Cité de l’Exposition) au Stade Sylvio Cator (rue Oswald Durand). Elle passe par le boulevard Jean-Jacques Dessalines, la rue  Paul VI (ci-devant rue des Casernes) et la rue de la République. « La réduction du nombre de chars allégoriques est due aux prévisions de contraintes budgétaires auxquelles nous aurons à faire face cette année, car en 2009 nous avions entre six et sept chars sur tout le parcours », reconnaît Alain Augustin. Même les groupes artistiques seront réduits, passant de 400 en 2009 à 100 groupes cette année.

Quant aux groupes musicaux, ils sont à la recherche de financements auprès des entreprises privées en vue de leur participation au carnaval. « Des groupes comme Djakout # 1, Barikad Crew, Rock Farm sont prêts à se produire lors du carnaval. Cependant, ils recherchent encore des sponsors », souligne Alain Augustin. En prélude aux trois jours gras, la mairie compte organiser ce week-end la Jama-Naval avec la participation des groupes musicaux qui n’auront pas de chars. Le Jama-Naval est une manifestation culturelle et artistique que la mairie organisait dans le cadre du carnaval.

Contrairement aux années précédentes, le périmètre destiné à l’érection des stands ne sera pas loué cette année. « Ces espaces seront mis à la disposition des institutions publiques et des entreprises privées dans le cadre d’un échange de service. Par exemple, la Croix-Rouge qui fera une campagne de sensibilisation aux préventions contre le choléra pourra avoir gratuitement son stand », précise le coordonateur adjoint du comité. 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)