Imprimer
Affichages : 686

Après un bilatéral ce lundi 11 décembre avec son homologue français à l'Elysée où ils ont discuté coopération, le Président de la République Jovenel Moise, accompagné d'une délégation d'entrepreneurs Haïtiens, a eu une importante réunion de travail avec le Conseil des chefs d'entreprise France- Amérique centrale Caraïbes, co-présidé par M. Jean Philippe Thenoz, représentant du Conseil au sein de MEDEF International, Directeur central du Group Business Development ainsi que M. Paul Olivier, Vice- Président du Conseil France Amérique Centale et Caraibes de MEDEF International et Directeur du Développement Soget.

Cette était de nature à renforcer les investissements français en Haïti, de l'avis de M. Thenoz qui a présenté pour la délégation haïtienne l'ensemble des entreprises présentes à cet événement, et désireuses de conforter leur présence en Haïti.

Pour sa part, le Chef de l'Etat a félicité les membres du secteur privé de la délégation haïtienne et a salué la pertinence des échanges, tout en dégageant les perspectives d'avenir.

Le Président de la République a également rappelé les secteurs prioritaires de son administration, savoir, la maîtrise de l'eau de surface, l'Énergie, l'Environnement, l'agro-industrie, le Tourisme, l'élevage, le textile et le développement urbain.

Investir en Haïti, comme partout ailleurs, demande des prérequis, a fait remarquer le Chef de l'Etat qui a souligné le fait qu'Haiti vient de promulguer un ensemble de lois pour améliorer le climat des affaires, faciliter le commerce et se conformer aux normes internationales. De nombreux projets de loi, des accords et conventions, dont l'APE, sont à l'étude au Parlement. En ce qui a trait à l'APE, le Président a fait savoir que le secteur haïtien des Affaires est favorable à l'adoption de ce texte avec certains accommodements.

Il a aussi énuméré un certain nombre d'avantages incitatifs mis en place par l'Etat haitien pour attirer les investisseurs dans différents secteurs, notamment:

- La possibilité d'exonération totale d'impôts sur le revenu pour une période de quinze (15) années consécutives;

- La possibilité d'obtenir une franchise douanière et fiscale sur les importations de biens d'équipements et de matériels nécessaires à l'implantation et l'exploitation de l'entreprise;

- La possibilité d'exonération des taxes sur la masse salariale.

Le Président Moïse doit se  rendr également en Normandie, au Nord-ouest de la France, où il visitera l'Agence de l'Eau, une importante institution qui « finance les ouvrages et les actions qui contribuent à préserver les ressources en eau et à lutter contre les pollutions ».

Le mercredi 13 décembre, le Président se rendra en Belgique.  En premier lieu, le Chef de l'Etat haïtien et les membres du secteur privé haïtien s'entretiendront avec les représentants de la chambre du commerce de Bruxelles et d'Anvers.   Il déjeunera par la suite, avec le Ministre-président de Wallonie/Bruxelles, Rudy Demotte.

Puis, le Président se rendra au siège de l'Union Européenne (UE) où il aura un premier entretien avec Madame Frederica Mogherini, deuxième Vice-présidente de la Commission Européenne et Haute représentante de l'Union pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité.

Peu après, le Chef de l'Etat rencontrera Monsieur Pim Van Ballekom, Vice-président de la Banque Européenne d'investissement (BEI).

Le jeudi 14 décembre, le Président s'entretiendra avec Monsieur Neven Mimica, Commissaire Européen pour la coopération internationale de développement avant de clôturer sa tournée belge par une rencontre au palais royal  où l'ont convié leurs majestés le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique. Le Président Jovenel Moise, sera de retour en Haïti le samedi 16 décembre 2017.