Imprimer
Affichages : 487

Port-au-Prince, 11 novembre 2016. Suite aux 1,755 million d’Euros déjà déboursés en octobre pour répondre aux besoins humanitaires les plus urgents des victimes de l’ouragan Matthew, qui a dévasté Haïti et couté la vie à 546 personnes, l’Union Européenne maintient son soutien aux Haïtiens avec 2 million d’Euros d’assistance humanitaire supplémentaire.

Ces nouveaux fonds seront dédiés aux habitants des régions les plus touchées, afin de leur porter une assistance alimentaire et nutritionnelle vitale, et de fournir des abris les protégeant des pluies torrentielles de saison portant le total de l’aide européenne d’urgence à 3,755 millions d’euros depuis le mois d’octobre.

L’ouragan Matthew - le cyclone Atlantique le plus puissant de l’année 2016 - a détruit des milliers de résidences et ravagé la plupart des cultures dans les départements de Grandes Anse et de Sud, sur la côte méridionale. De nombreuses victimes de la tempête sont abritées dans des écoles, et l’année scolaire a été interrompue par la catastrophe.

“L’Union européenne maintient son engagement en faveur des communautés les plus affectées par l’ouragan Matthew en Haïti, pays situé dans le « couloir des ouragans » de la mer Caraïbe et donc particulièrement vulnérable, où la Commission européenne a consacré 355,2 millions d’Euros à la préparation aux catastrophes récurrentes, et à l’aide humanitaire d’urgence depuis 1995. Ce financement additionnel annoncé aujourd’hui permettra de préparer l’avenir des départements les plus durement touchés, pour que les Haïtiens puissent reconstruire leur vie » a déclaré Christos Stylianides, Commissaire européen chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises.

Cette aide humanitaire européenne additionnelle vise à permettre que les Haïtiens les plus affectés soient mieux hébergés, que la scolarité des enfants reprenne, et que les moyens de subsistance des populations rurales soient restaurés.

Cette aide s’est accompagnée du déploiement du Mécanisme européen de protection civile, à travers lequel des membres participants au Mécanisme ont porté une assistance logistique stratégique permettant la livraison par bateau de matériel humanitaire, en santé et traitement d’eau immédiate après l’ouragan, la purification de plus d’un million de litres d’eau potable, et mis à disposition des experts pour soutenir entre autres la coordination des opérations du Mécanisme.

L’assistance humanitaire s’ajoute à une nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros d’aide au développement, également engagée par l’Union Européenne pour la reconstruction d’infrastructures publiques essentielles - telles que des écoles, des routes ou des ponts – et pour développer les cultures agricoles dont vivent de nombreuses populations rurales.