Port-au-Prince, le 29 April 2016 – L’Union européenne augmente son soutien à Haïti en 2016 en déployant 21,4 millions d’euros d’assistance humanitaire (soit 1 508 651 422 gourdes[1]) pour lutter contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, le choléra et la crise migratoire, ainsi que 17 millions d’euros  (soit 1 198 461 410 gourdes[2])  pour renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle à  long terme.

« Plusieurs types de crises humanitaires continuent d’affecter Haïti, c’est pourquoi nous maintenons notre soutien aux familles les plus vulnérables afin de renforcer leur résilience face aux désastres récurrents » a indiqué Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises.

Ce nouveau financement permettra à l’Union européenne et ses partenaires humanitaires d’améliorer la sécurité alimentaire des ménages les plus affectés par la sécheresse prolongée, aggravée par l’influence du phénomène « El Niño ». Selon la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (CNSA), 3.6 millions de Haïtiens sont en situation d’insécurité alimentaire aigüe - dont 1.5 million de façon sévère - tandis que le prix du panier alimentaire de base a augmenté de 7% en 2015. L’Union européenne destine donc:

·         12,2 millions d’euros aux besoins alimentaires et en eau potable de plus de 400 000 Haïtiens,

·         3 millions d’euros à renforcer les capacités de prise en charge nutritionnelle dans les zones les plus à risque et

·         1,5 million d’euros à la préparation face à la sécheresse affectant le Bas-Nord-Ouest, le Haut Artibonite et le Sud-Est.

Ces ressources humanitaires permettront également de poursuivre la lutte contre le choléra, qui a de nouveau sévit en 2015 avec 36 045[3] nouveaux cas enregistrés dans l’année, soit une augmentation de 24% par rapport à l'année précédente. Cette flambée justifie la mobilisation de 4,3 millions d'euros (y inclus une enveloppe additionnelle de 200 000 euros) pour aider 1,5 million de personnes dans les zones rurales à mieux se prémunir contre le choléra.

L’Union européenne continue également d’assister près de 60 000 Haïtiens toujours déplacés par le séisme de 2010, dans 36 sites  en contribuant à fournir des solutions d’hébergement durables, des moyens de subsistance et d’accès aux services de base en eau, assainissement, hygiène et protection.

Enfin, l’aide humanitaire de l’Union européenne permettra aussi de venir en aide aux personnes rapatriées ou déportées de République Dominicaine les plus vulnérables. Depuis Juin 2015, quelques 87 000 personnes[4] ont passé la frontière, dont plus de 1 200 mineurs non accompagnés. L'Union européenne alloue donc 400 000 euros d’assistance immédiate aux personnes affectées par cette crise migratoire.

« Il est également essentiel de lier notre réponse humanitaire d’urgence aux initiatives de développement durable de long terme, que l’Union européenne soutient dans plusieurs départements haïtiens » a  ajouté le Commissaire Stylianides.

L’enveloppe de 17 millions d'euros d'aide au développement déployés pour renforcer la réponse à l'insécurité alimentaire et nutritionnelle sur le moyen et long terme, seront utilisés dans le cadre du plan d'action résilience de l'UE en Haïti. Les projets financés mettront l'accent sur toutes les mesures nécessaires à améliorer durablement la résilience des populations vulnérables aux aléas climatiques telles que la sécheresse qui a frappé aussi durement le pays au cours de ces deux dernières années.

L'ambassadeur de l'Union européenne en Haïti, Vincent Degert, a pour sa part déclaré: «Aujourd’hui l’Union européenne envoie un nouveau message fort de solidarité avec la population haïtienne, en déployant au total plus de 38 millions d’euros en faveur des plus vulnérables affectés par l’insécurité alimentaire, le choléra ou les déplacements. Les actions de réponse aux urgences sont étroitement articulées aux initiatives de l’Union européenne en faveur du développement durable et inclusif d’Haïti. Ceci nous permet d'assurer le relai avec les opérations d'urgence, en nous inscrivant dans une vision de plus long terme.»

Contexte

Haïti est le principal bénéficiaire de l’aide humanitaire de l’Union européenne en Amérique Latine et dans les Caraïbes, avec 332 millions d’euros mobilisés depuis 1995 pour répondre aux catastrophes, telles que l’ouragan Isaac et la tempête tropicale Sandy de 2012, et 32.5 million pour des actions de Réduction des Risques de Catastrophes (RRD). Depuis 2010, l’aide se concentre sur les victimes du séisme dévastateur et de l’épidémie de choléra, pour contribuer au renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables.

Dans le cadre du 11ème FED, l'UE fournira également 420 millions d’euros à Haïti entre 2014 et 2020. Ce soutien se concentrera sur l'éducation, la réforme de l'Etat, la modernisation de l'administration publique, le développement urbain et des infrastructures et la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Pour plus d’informations sur l'aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti, veuillez consulter notre site internet, ainsi que notre Fiche-Info. Pour disposer d'images gratuites sur la préparation aux catastrophes naturelles récurrentes à Haïti, vous pouvez consulter le compte Flickr d'ECHO.

CONTACTS

Raphaël Brigandi, Chargé des affaires politiques et de la communication, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,

tél.: (509) 29 41 49 49

Noela Bonhomme, Officier de politique et de communication, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., tél. : (509) 29 41 49 49

 

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)