Sandra Honoré, Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies consacrée à Haïti, la Représentante spéciale du Secrétaire général dans ce pays, Sandra Honoré, s'est félicitée mercredi des progrès réalisés pour organiser des élections d'ici la fin de l'année 2015 et a appelé à un processus électoral équitable et transparent.

« J'aimerais saluer l'adhésion des acteurs politiques haïtiens aux principes de dialogue et de compromis qui a permis l'ouverture d'une voie vers la tenue en 2015 des élections longtemps retardées », a dit Mme Honoré dans un discours devant les membres du Conseil de sécurité.

Les autorités haïtiennes ont renoncé à organiser les scrutins législatifs et municipaux en octobre 2014, comme cela était envisagé. Cela a eu pour conséquence la fin du mandat du Parlement le 12 janvier 2015.

« La conduite d'un processus électoral équitable, transparent et inclusif dans un climat apaisé est la condition sine qua non pour qu'Haïti continue d'avancer sur la voie de la stabilisation, de la gouvernance démocratique, du renforcement de l'Etat de droit et du développement socio-économique », a ajouté Mme Honoré. « J'exhorte tous les acteurs politiques à contribuer leur part pour assurer que ces élections si importantes se déroulent dans un climat paisible et de confiance permettant la plus grande participation dans les élections ».

La Représentante spéciale a également appelé « tous les membres de la communauté internationale à continuer d'apporter leur soutien au processus électoral d'Haïti ».

Le premier tour des élections législatives est prévu le 9 août 2015 et un second tour doit avoir lieu le 25 octobre 2015, en même temps que le 1er tour de l'élection présidentielle et les élections locales. Si nécessaire, un second tour de l'élection présidentielle aura lieu le 27 décembre 2015.

Si tout se déroule selon ce calendrier, le nouveau Parlement haïtien pourra être inauguré le 11 janvier 2016 et le transfert de pouvoir à un Président nouvellement élu pourra avoir lieu le 7 février 2016.

Sandra Honoré a noté que « certains partis politiques ont exprimé leur mécontentement concernant le calendrier électoral » mais que « la plupart ont signalé leur intention de prendre part aux élections prévues. »

Au-delà des développements sur le front électoral, la Représentante spéciale a noté que la situation politique a été marquée par une hausse des tensions entre Haïti et son voisin, la République dominicaine, sur la question du statut des personnes d'origine haïtienne dans ce pays.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)