Imprimer
Affichages : 1216

Port-au-Prince, 7 janvier 2015 – La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti et d’autres membres de la communauté internationale en Haïti représentés au sein du «Core Group» (les ambassadeurs du Brésil, du Canada, de France, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de l’Union Européenne, et le Représentant spécial de l’Organisation des États américains) notent avec une vive préoccupation qu’une solution à la crise politique n’a pas encore été établie moins d’une semaine avant que le Parlement ne devienne dysfonctionnel.

 

En vue de renforcer la stabilité, de préserver les acquis démocratiques et de garantir le développement durable en Haïti, les membres du « Core Group » exhortent tous les acteurs politiques à se mettre d’accord afin de trouver une solution à l’impasse politique et électorale avant la fin de cette semaine, conformément aux recommandations de la Commission Consultative Présidentielle, dans l’intérêt supérieur de la nation.

Le « Core Group » réitère son soutien au processus inter-Haïtien indispensable à la formation, dans les plus brefs délais, d’un gouvernement de consensus et d’un Conseil Electoral Provisoire pour créer les conditions nécessaires à la réalisation en 2015, d’élections libres, équitables, inclusives et transparentes.