Imprimer
Affichages : 2329

Le représentant de l'Initiative de la Société Civile (ISC), M. Rosny Desroches se prononce sur la grogne de divers secteurs contre le processus de planification de la conférence des bailleurs de fonds le 31 Mars à New-York

Le représentant de l'Initiative de la Société Civile (ISC), M. Rosny Desroches se prononce sur la grogne de divers secteurs contre le processus de planification de la conférence des bailleurs de fonds le 31 Mars à New-York

Lors d’une conférence de la diaspora sur “la reconstruction d’Haïti par les Haïtiens » organisée à Boston le samedi 27 Mars, des représentants de plusieurs secteurs de la vie nationale venant d’Haïti dont Chavannes Jean-Baptiste du Mouvement Peyizan Papaye (MPP), l’économiste Camille Chalmers de la Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif (PAPDA), le sociologue Abner Septembre de l’Association des Paysans de Vallue, APV (section communale de Petit-Goave) … ont dénoncé l’ensemble du processus préparatoire à la réunion des bailleurs de fonds qui va se dérouler au siège des Nations-Unies à New-York ce mercredi 31 Mars. Pour M. Rosny Desroches, représentant de l’Initiative de la Société Civile (ISC), le président René Préval a commis la grave erreur de n’avoir pas fait appel aux représentants de toutes les composantes de la société haïtienne au lendemain même de la catastrophe du 12 janvier en vue de trouver un consensus sur tout ce qui devrait être fait dans le court terme et dans l’élaboration des plans de reconstruction du pays. «L’on peut comprendre facilement la frustration des uns et des autres dans une telle situation » a déclaré Rosny Desroches dans une interview diffusée ce dimanche sur la chaîne 283 de COMCAST dans l’Etat du Massachusetts.