Imprimer
Affichages : 2005

Un enfant  en bas âge peut être toujours vivant sous les décombres d’une maison à Carrefour Feuiles alors que les recherches des survivants sont terminées
Alors que le gouvernement haïtien a officiellement annoncé la fin des  recherches des éventuels survivants des décombres de la catastrophe du tremblement de terre du 12 Janvier dernier en Haïti, des résidents de l’Impasse Boulos  à Carrefour Feuille, au sud-est de la capitale ont indiqué à Infohaiti.net avoir parlé ce matin même (samedi) à  un enfant qui se trouverait sous les décombres de la maison de ses parents.

Un enfant  en bas âge peut être toujours vivant sous les décombres d’une maison à Carrefour Feuiles alors que les recherches des survivants sont terminées
Alors que le gouvernement haïtien a officiellement annoncé la fin des  recherches des éventuels survivants des décombres de la catastrophe du tremblement de terre du 12 Janvier dernier en Haïti, des résidents de l’Impasse Boulos  à Carrefour Feuille, au sud-est de la capitale ont indiqué à Infohaiti.net avoir parlé ce matin même (samedi) à  un enfant qui se trouverait sous les décombres de la maison de ses parents.

« Nous sommes certains de ce que  nous annonçons, un enfant se trouve au rez-de-chaussée de la maison familiale et il appelle à l’aide », a dit un membre du quartier qui a avoué l’impuissance des résidents de l’Impasse Boulos à intervenir en raison des dangers énormes que présente la situation car, la veille bâtisse risque de s’effondrer totalement et  à  tout moment.

Les proches de cet enfant sont consternés par l’information  d’ailleurs relayée par l’ensemble de la presse internationale et aussi par le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU selon laquelle la  phase des recherches de survivants est maintenant terminée. Pourtant, un membre  de la cellule de communication de la présidence de René Préval, M. Assad Volcy  vient d’indiquer que le gouvernement n’avait jamais pris de telles dispositions  et qu’au contraire, le chef de l’Etat est intéressé à ce que chaque espoir de retrouver un compatriote sous les décombres soit exploité à fond. C’est vraiment la confusion et les haïtiens se demandent avec anxiété qui a le contrôle réel du pays en ce moment.

 En attendant, le bilan toujours provisoire de la catastrophe s’élève à un peu plus de 111000 morts (111499 pour être plus précis), 190.000 blessés.