Imprimer
Affichages : 2515

Michaëlle Jean nommée ambassadrice de l’UNESCO en Haïti
La gouverneure générale du Canada doit arriver au terme de son mandat à l'automne prochain mais, déjà une autre mission l'attend: celle de représentante et ambassadrice de l'UNESCO dans son pays natal. Mme Michaëlle Jean dont la désignation avait été annoncée dans la matinée de ce mardi par le premier ministre Stephen Harper devait elle-même confirmer l'information par la suite.

Michaëlle Jean nommée ambassadrice de l’UNESCO en Haïti
La gouverneure générale du Canada doit arriver au terme de son mandat à l'automne prochain mais, déjà une autre mission l'attend: celle de représentante et ambassadrice de l'UNESCO dans son pays natal. Mme Michaëlle Jean dont la désignation avait été annoncée dans la matinée de ce mardi par le premier ministre Stephen Harper devait elle-même confirmer l'information par la suite.

«Comme envoyée spéciale, j'encouragerai la communauté internationale, l'ensemble des pays donateurs et des partenaires, à faire de l'éducation de base, la formation professionnelle, l'enseignement supérieur une priorité aux côtés de l'État haïtien, de ses citoyennes et de ses citoyens pour un développement durable et humain», a fait savoir  la gouverneure générale, dans une déclaration écrite. Le chef du gouvernement canadien qui aurait joué en faveur de cette nomination, informe-t-on à Ottawa, s'est réjoui des nouvelles responsabilités qui tomberont sur les épaules de la gouverneur générale qui quittera ses fonctions à Rideau Hall fin-septembre «Elle sera en mesure de soutenir la réponse de la communauté internationale aux besoins urgents d'Haïti, qui se remet du tremblement de terre dévastateur de janvier dernier. Sa nomination témoigne également du rôle de chef de file que joue le Canada dans la reconstruction d'Haïti», a fait valoir le premier ministre Harper.

Les qualités humaines de Mme Jean et son engagement envers son pays natal ont également été soulignés du côté de l'UNESCO, par la directrice générale de l'organisme, Irina Bokova.«Je me réjouis que la riche expérience, le dynamisme et le dévouement de Michaëlle Jean contribuent à réaliser les objectifs de l'UNESCO, spécialement en Haïti, où elle est née et où l'Organisation travaille avec les autorités nationales sur des projets dans le domaine de l'éducation, de la culture, de la science et des médias - autant de piliers pour la reconstruction du pays», a souligné Mme Bokova, dans une brève déclaration.

Michaëlle Jean s'est rendue en Haïti à la suite du tremblement de terre du 12 janvier dernier. Chaque visite dans son pays natal donne lieu à des moments forts en émotions puisque dans ce pays où elle a pris naissance, Mme Jean est rien de moins qu'un héros national, porteur d'espoir.

Le ministre des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, s'est d'ailleurs dit convaincu qu'elle remplirait ses nouvelles fonctions avec brio. «J'ai vu la passion de cette personne pour cette cause-là, et je suis convaincu que Mme Jean pourra faire un travail exceptionnel auprès de ses compatriotes haïtiens», a estimé le ministre, qui a expliqué avoir travaillé «en étroite collaboration au cours des tragiques événements qui se sont déroulés au mois de janvier».