Politique

Treize (13) députés de l'opposition demandent la mise en accusation du Président Martelly

Dimanche, 08 Septembre 2013 19:06

Parlement haïtienHaïti va-t-il faire face à un tsunami politique en janvier prochain? Tout semble indiquer qu'un compromis politique ne sera pas  atteint avant la fin de la session parlementaire. Les sujets qui fâchent: mandat d'un tiers du sénat élu en 2009, nomination d'un directeur général au CT-CEP par le président de la république, le retard dans la mise en place de  la machine électorale ... L'opposition tempête dans les médias, la société civile et les églises protestantes tirent la sonette d'alarme.

Lire la suite : Treize (13) députés de l'opposition demandent la mise en accusation du Président Martelly

 

Ranmase : ‘’Si le parlement doit partir, le chef de l’Etat l’accompagnera’’, Jean Danton Léger

Écrit par Jean Monard Metellus Samedi, 07 Septembre 2013 18:55

Danton Léger, député de LéoganeLe représentant de Léogane à la 49ème législature est engagé à fond dans cette bataille et entend aller jusqu’au bout. C’est du moins ce qu’il a déclaré ce midi (samedi) à l’émission Ranmase où il était invité en compagnie du ministre (Défense), Jean Roudolphe Joasil, de l’ancien  maire Evens Paul et de Me Osner Févry . Jean Danton Léger qui, en compagnie d’une quinzaine de collègues, a déposé hier au bureau de la Chambre basse une demande de Mise en accusation du président Michel Joseph Martelly est convaincu qu’en cas de séance sur leur projet, il trouvera les 2/3 de votes nécessaires à la matérialisation de ce ‘’coup politique’’. 

Lire la suite : Ranmase : ‘’Si le parlement doit partir, le chef de l’Etat l’accompagnera’’, Jean Danton Léger

 

Nouvelles nominations dans l’administration publique haïtienne

Écrit par Bureau de Communication de la Présidence Jeudi, 22 Août 2013 13:32

PORT-AU-PRINCE, MERCREDI 21 AOÛT 2013 : Le Bureau de Communication de la Présidence informe le public en général et la Presse en particulier que par Arrêté présidentiel, les nominations suivantes ont été effectuées au sein de l'Administration publique :

1) M. Jean Errol MOROSE est nommé Directeur Général de l'Electricité d'Etat d'Haïti (ED'H);

2) M. Maxo Erick VAL est nommé Directeur Général de l'Institut National de la Réforme Agraire (INARA).

 

Un opposant politique au régime de Martelly arrêté par la PNH

Écrit par Jean Monard Metellus Samedi, 17 Août 2013 16:31

Enold Forestal,  celui qui a endossé l'action initiée contre la famille présidentielle, un membre fondateur du groupe 77, a été arrêté dans la soirée du vendredi 16 aout 2013 et est gardé depuis au commissariat de Port-au-Prince, alors qu'au moment de l'intervention policière ayant couté la vie à Frantzy Duverseau, Enold Forestal qui venait d'être battu par les membres de la famille de sa femme, était déjà hospitalisé à l'hopital de l'université d'Etat d'Haiti et y a passé toute la nuit.

Lire la suite : Un opposant politique au régime de Martelly arrêté par la PNH

 

« L’OPL ne supportera aucune démarche qui aboutirait à un coup d’Etat contre l’Institution parlementaire » écrit Sauveur Pierre Etienne, coordonnateur général de l'OPL dans une lettre ouverte au président Martelly

Écrit par Sauveur Pierre-Etienne, coordonnateur général de l'OPL Mardi, 13 Août 2013 23:10

Sauveur Pierre Etienne, coordonnateur général de l'OPL (photo de Wilner St-Val)Nous avons reçu ce soir en notre salle de rédaction via le représentant de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL) dans le Massachusetts, M. Josué Salomon, une copie de la lettre ouverte du coordonateur général de ce parti adressée au président Michel Joseph Martelly. Dans cette lettre, l'OPL explique les raisons de son refus de participer au "dialogue sur les élections" entre le chef de l'Etat et les partis politiques et en profite pour faire une sorte de radiographie du régime au pouvoir depuis Mai 2011.

Lire la suite : « L’OPL ne supportera aucune démarche qui aboutirait à un coup d’Etat contre l’Institution parlementaire » écrit Sauveur Pierre Etienne, coordonnateur général de l'OPL dans une lettre ouverte au président Martelly

 

D'une seul voix, l'opposition politique rejette le "dialogue sur les élections" du président Martelly

Écrit par Edmonde Supplice Beauzile, présidente Mardi, 13 Août 2013 20:51

Après le Mouvement patriotique de l'opposition démocratique (MOPOD) réunissant plus d’une quinzaine de partis politiques de l’opposition dont le RDNP, KID, Inite, Ansanm Nou Fo, PNDPH, PLB, PDCH, MOCHRENA, MRN, Plate-Forme de libération, Kombit …. c’est Fanmi Lavalas, la Fusion des Sociaux-Démocrates et l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) qui boudent « le dialogue sur les élections » sollicitée par le président Michel Joseph Martelly demain mercredi 14 Août au Karibe Convention Center.

Lire la suite : D'une seul voix, l'opposition politique rejette le "dialogue sur les élections" du président Martelly

 

Rapport de la commission Sénatoriale d'enquête: Me. Louis Gary Lissade dénonce une manœuvre visant à souiller son honneur

Écrit par Louis Gary Lissade Mardi, 13 Août 2013 19:26

Me. Louis Gary LissadeJe, soussigné, Me. Louis Gary Lissade, avocat du Barreau de Port-au-Prince, ancien Bâtonnier de l'Ordre des Avocats du Barreau de Port-au-Prince, ancien Ministre de la Justice, récemment élu avocat de l'année par SOS Libertés, proteste avec véhémence contre les conclusions du rapport émis par  la Commission sénatoriale qui recommande non seulement la mise en accusation du Chef de l'Etat, du Premier Ministre et du Ministre de la Justice mais aussi des poursuites judiciaires contre ma personne.

Lire la suite : Rapport de la commission Sénatoriale d'enquête: Me. Louis Gary Lissade dénonce une manœuvre visant à souiller son honneur

 

Ranmase : « Une sortie heureuse à Martelly et son équipe, voilà ce qu’il nous faut », Serge Jean Louis

Écrit par Jean Monard Metellus Samedi, 10 Août 2013 23:36

Serge Jean-Louis (photo de Wilner St-Val)Représentant du MOPOD (Mouvman Patriotik Opozisyon Demokratik) à l’émission ce samedi matin, le dirigeant de la Plateforme Libération qui a fait état de la réunion à l’extraordinaire tenue la veille au soir par les principales formations de l’opposition politique a indiqué que le groupe s’est mis d’accord pour offrir au président Michel Joseph Martelly , au premier ministre Laurent Salvador Lamothe et le ministre (Justice) Jean Renel Sanon une sortie honorable et leur éviter la honte qui les attend s’ils s’entêtent à vouloir rester au pouvoir.

Lire la suite : Ranmase : « Une sortie heureuse à Martelly et son équipe, voilà ce qu’il nous faut », Serge Jean Louis

 

Version officielle du rapport final de la commission spéciale d’enquête du Sénat sur la mort suspecte du juge Jean Serge Joseph

Écrit par Sénat haïtien Vendredi, 09 Août 2013 16:53

Après avoir auditionné des témoins-clés et acteurs de ce dossier troublant qui n’en finit pas de faire des vagues, les investigateurs recommandent la mise en accusation du Président Michel Martelly, du Premier ministre Laurent Lamothe et du ministre de la justice, Jean Renel Sanon, qui seraient coupables de parjure, la mise à pied -suivie d’un éventuel procès- du doyen du tribunal civil de Port-au-Prince, Raymond Jean-Michel, qui aurait également menti et des poursuites judiciaires contre Me Gary Lissade, accusé de recel.

Lire la suite : Version officielle du rapport final de la commission spéciale d’enquête du Sénat sur la mort suspecte du juge Jean Serge Joseph

 

La commission sénatoriale spéciale de 5 membres chargée de déterminer les circonstances entourant le décès du juge Jean Serge Joseph recommande la mise en accusation du Chef de l’Etat Joseph Michel Martelly

Écrit par MYP Vendredi, 09 Août 2013 01:59

Président Joseph Michel MartellyLe rapport de La commission sénatoriale spéciale de 5 membres chargée de déterminer les circonstances entourant le décès suspect du juge Jean serge Joseph le 13 Juillet dernier a été rendu public au Grand Corps. Les sénateurs enquêteurs dans leurs conclusions demandent à la chambre basse de mettre le chef de l’état Joseph Michel Martelly en accusation pour crime de haute trahison.

Lire la suite : La commission sénatoriale spéciale de 5 membres chargée de déterminer les circonstances entourant le décès du juge Jean Serge Joseph recommande la mise en accusation du Chef de l’Etat Joseph Michel Martelly

 

Page 10 sur 72

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)

Bannière de l'ONA